Pour fournir des réseaux mobiles aux zones rurales, l'inde déploie des stations-relais au biocarburant dans les régions dépourvues de réseau électrique...

Pour fournir des réseaux mobiles aux zones rurales, l'inde déploie des stations-relais au biocarburant dans les régions dépourvues de réseau électrique.
 
Alors que de nombreuses campagnes indiennes n'ont toujours pas accès aux réseaux mobiles, l'opérateur mobile indien Idea Cellular, Ericsson et la GSM Association annoncent le déploiement de quatre stations-relais mobiles au biofuel en zones rurales. But de la manœuvre : permettre à des régions délaissées d'accéder au téléphone portable, tout en respectant l'environnement. "L'utilisation de biofuel nous aidera à réaliser les bénéfices sociaux et économiques que l'accès aux communications apporte aux communautés rurales indiennes", explique Sanjeev Aga, directeur de Idea Cellular.
 
Des technologies mobiles respectueuses de l'environnement
 
Le projet de stations-relais mobiles avait initialement été mis en place en octobre 2006 par la société suédoise de télécommunications. Celles-ci fonctionnent grâce à des biocarburants obtenus à partir d'huile de palme ou de culture d'arachides - des végétaux présents en grande quantité dans les pays en voie de développement qui permettent une production locale et minimisent des frais de transport souvent très élevés. En Inde, les quatre stations, toutes situées dans l'Etat de Maharashtra, utiliseront dans un premier temps des huiles de poisson et les huiles de friture des restaurants locaux. L'huile de jatropha, cultivée sur place, devrait ensuite prendre le relais.
 
Des infrastructures autonomes et écologiques pour tous
 
Les stations permettront de mettre en place la totalité des infrastructures nécessaires à une couverture mobile - production, fourniture, déploiement, fonctionnement. Celles-ci pourront être gérées par les autorités locales. Et les enjeux sont loin d'être négligeables: "l'exploration des solutions énergétiques alternatives, comme la production de biocarburants, est un élément fondamental pour le développement de moyens peu coûteux permettant d'étendre les réseaux mobiles aux 20% de la population mondiale qui n'est pas encore couverte", estime Tom Philips, le directeur des affaires règlementaires de la GSMA.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 18/06/2007)