A mesure que l'ergonomie des terminaux progresse, de même que la puissance des réseaux (Edge, UMTS) et la variété des applications dédiées (la messagerie et l'accès à des applications...

A mesure que l'ergonomie des terminaux progresse, de même que la puissance des réseaux (Edge, UMTS) et la variété des applications dédiées (la messagerie et l'accès à des applications professionnelles), les entreprises commencent à vraiment devenir mobiles.

Signe de ce dynamisme, la vente mondiale des PDA - plutôt réservés aux cadres - a crû de 25 % au 1 er trimestre 2005 pour atteindre 3,4 millions d'unités vendues, selon une étude du cabinet Gartner. Cette croissance est en grande partie due au canadien Research In Motion (RIM), fabricant du célèbre Blackberry, dont les ventes ont augmenté de 75,6 % en seulement un an !

De fait, sa croissance est exponentielle : 5 ans pour toucher 1 million d'utilisateurs, 10 mois pour en doubler le nombre, et 6 mois pour atteindre 3 millions ! Ces terminaux mobiles, larges et plats, munis d'un système d'exploitation fourni par la société RIM, sont devenus la bête noire de ceux qui - comme Microsoft - imaginaient que leur hégémonie sur les PC allait naturellement s'étendre aux terminaux mobiles.

Bête noire, vraiment ? Certes, Microsoft commence à se défendre avec plus de 46 % de parts de marché des terminaux mobiles fonctionnant sous Windows CE. Certes, certains Blackberry vont donner accès aux messageries Outlook (Microsoft) et Lotus (IBM). Mais tout de même ! Les Blackberry deviennent progressivement, pour le marché des PDA, ce que les iPod sont au marché des baladeurs numériques… C'est-à-dire des divas. Agaçantes. Obsédantes. Difficilement détrônables, malgré les imprécations de Bill Gates en personne (au sujet des iPod notamment : lire à ce sujet notre article du 16.05.2005 )…

Ce dernier est venu présenté il y a quelques semaines, la version 5.0 du système Windows Mobile, surnommé "Magneto". Les nouveautés du système améliorent - notamment avec la reconnaissance vocale - un certain nombre de fonctionnalités des terminaux mobiles. Mais cette succession de petits plus sera-t-elle suffisante pour contrer la montée en puissance du système RIM, jugé par beaucoup plus convivial ? Premières réponses cet automne, lors de l'arrivée des premiers terminaux mobiles munis de la version 5.0...

(Atelier groupe BNP Paribas - 20/05/2005)