En janvier, un comité de pilotage du projet de la bibliothèque numérique européenne s'était réuni au ministère de la Culture pour édicter les grandes lignes du projet de la Bibliothèque numérique...

En janvier, un comité de pilotage du projet de la bibliothèque numérique européenne s'était réuni au ministère de la Culture pour édicter les grandes lignes du projet de la Bibliothèque numérique européenne (BNE). Cette semaine, la Commission européenne vient d'annoncer son soutien au projet et a donné quelques détails sur le financement du projet.
 
Objectif : promouvoir le patrimoine culturel de l'Europe et offrir un pendant aux entreprises de numérisation massive lancées aux Etats-Unis par des acteurs de l'Internet comme Google ou Yahoo!. Pour cela, le projet BNE devrait être doté d'un budget de 200 à 250 millions d'euros, pour numériser plus de six millions d'ouvrages et de documents (films, photographies) d'ici 2010.
 
A terme, ces documents seront accessibles via un portail Internet unique. Au niveau français, le ministère de la Culture et la Bibliothèque nationale de France (BNF) envisagent de convertir la quasi-totalité de la bibliothèque numérique Gallica en texte simple pour la proposer sur ce portail.
 
Pour mener à bien ces objectifs, la Commission juge nécessaire et s'apprête à financer un réseau paneuropéen de centres de numérisation qui s'appuierait sur les bibliothèques nationales des différents états membres du projet. Première échéance : deux millions de documents en 2008.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 03/03/2006)