Face aux difficultés rencontrées par les agriculteurs pour éliminer les mauvaises herbes sans utiliser de pesticides, le groupe Bosch vient de développer un robot pour pallier ce problème.

Bosch sort un robot géant pour en finir avec les mauvaises herbes

Deepfield Robotics, une start-up de Bosch, a présenté une machine capable de reconnaître visuellement les mauvaises herbes des bonnes pousses et ce à grande vitesse avant de les éliminer.  En un dixième de seconde, cette machine peut éradiquer les plantes les plus coriaces après les avoir détectées de manière autonome.

Actuellement, la plupart des exploitants agricoles utilisent des avions ou des tracteurs déversant des pesticides sur les terrains infectés pour s’en débarrasser. Cependant, cette méthode présente des limites puisqu’elle élimine aussi bien les mauvaises herbes que les productions agricoles. De plus, de nombreuses substances chimiques sont ensuite présentes dans les sols.

Afin de préserver l’environnement tout en combattant efficacement ces mauvaises herbes, la machine enfonce ces dernières sous terre à 3 cm de profondeur afin de les tuer. Pour détecter les plantes à enterrer, elle utilise un système de reconnaissance du feuillage. Même les mauvaises herbes tout juste sorties de terre et de petite taille sont éliminées.

La capacité maximale de ce système est de 1.75 mauvaise herbe par seconde à une vitesse de 3.7 cm par seconde. Pour ce qui est de la densité, l’appareil peut traiter jusqu’à 43 cm de plantes non désirées par mètre. Il peut s’adapter à différents types de terrain pour répondre aux besoin variés des exploitants agricoles. Autre bonne nouvelle pour les agriculteurs, le robot fonctionne en totale autonomie pendant 24 heures sans avoir besoin d’être rechargé. L'agriculture du futur est en marche.

 
Rédigé par Constance Guyon
Journaliste / attachée de production