trimestre 2001. Le groupe Bourse Direct (http://www.boursedirect.com), spécialisé dans la Bourse en ligne avec ses deux marques Bourse Direct et Bourse Discount, a réalisé au 4ème trimestre 2001 u...

trimestre 2001. Le groupe Bourse Direct (http://www.boursedirect.com), spécialisé dans la Bourse en ligne avec ses deux marques Bourse Direct et Bourse Discount, a réalisé au 4ème trimestre 2001 un chiffre d’affaires de 1,85 million d’euros. Bien qu’il soit en retrait par rapport au 4ème trimestre 2000 (2,53 millions d’euros), il indique néanmoins une reprise sensible comparé au 3ème trimestre 2001 (+ 30 %). Sur l’ensemble de l’exercice, Bourse Direct réalise un chiffre d’affaires consolidé de 8,43 millions d’euros.. Le nombre de comptes s’élève à 8 925 fin 2001, contre 7 734 fin 2000 (+ 15 %). Le nombre d’ordres exécutés passe de 395 564 fin 2000 à 274 411 fin 2001 (- 31 %). Le montant moyen par ordre est de 6 434 euros et le nombre moyen d’ordres par compte par an est de 33, largement au-dessus de la moyenne du marché français (16). Malgré la baisse du nombre d’ordres exécutés, les capitaux traités s’élèvent à plus de 1 765 millions d’euros. 2001 a été marquée par des avancées significatives dans la stratégie de développement de Bourse Direct, s’appuyant sur deux axes principaux : le développement d’un réseau de proximité en région avec l’ouverture d’Investment Centers (Nîmes, Marseille, Toulouse, Bordeaux) et l’élargissement de l’offre par intégration d’une offre de gestion via la filiale Delta Asset Management, acquise cet été, et le lancement du premier fonds Bourse Direct Tacite (FCP actions de la zone euro éligible au PEA). Bourse Direct bénéficie aujourd’hui d’une structure de coût adaptée au contexte boursier encore difficile en ce début d’année 2002. Initiée dès le 4ème trimestre 2000, la restructuration est à présent achevée et intégrée dans les comptes 2001. Disposant des moyens nécessaires à la poursuite de son développement, à l’issue des augmentations de capital réservées de décembre 2001, Bourse Direct reste confiant quant à son objectif de retour à l’équilibre d’exploitation sur le 1er semestre 2002. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 15/02/2002)