Pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, l'opérateur de téléphonie mobile Orange et la société canadienne Medical Intelligence ont mis au point un bracelet-téléphone qui détecte...

Pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, l'opérateur de téléphonie mobile Orange et la société canadienne Medical Intelligence ont mis au point un bracelet-téléphone qui détecte chaque sortie des patients d'une zone considérée comme sécurisée autour de son domicile ou de sa maison de retraite.

Alors que le taux de "fugue" ou d'errance pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer atteint près de 60 %, avec un risque élevé d'issue fatale si les personnes ne sont pas retrouvées rapidement, cette innovation devrait rassurer les familles des malades ou le personnel soignant des maisons de retraite.

Baptisé "Columba", le bracelet-téléphone anti-fugue a exigé trois années de recherche et de développement. Son fonctionnement se fonde sur la définition par la famille ou le personnel soignant d'une zone géographique en dehors de laquelle les patients peuvent être en danger et ne plus retrouver leur domicile.

S'ils sortent de cette zone, le bracelet Columba alerte un centre d'appel médicalisé qui contacte rapidement la famille ou le personnel soignant afin de coordonner l'assistance. Opérant 24h/24 et 7j/7, le centre d'appel peut géolocaliser précisément le porteur du bracelet et entrer en communication téléphonique avec lui grâce à la fonction "mains-libres" du bracelet.

Le bracelet Columba est constitué d'un système de géolocalisation GPS, d'un émetteur/récepteur SM/GPRS incluant une carte SIM et transmettant voix et données ainsi que d'un système logiciel intelligent de détection et d'alerte . Cet été, la toute première mise en application de ce système se déroulera à Paris à la résidence Brune de Medidep. Le centre d'appel médicalisé sera géré par AXA Assistance.

Columba pourrait trouver de bons débouchés en France, où près de 800 000 personnes sont atteintes de la maladie. Celle-ci touche aujourd'hui près de 10 % des plus de 65 ans.

(Atelier groupe BNP Paribas - 06/06/2005)