Après Andersen France, mais pour d’autres raisons, c’est au tour de Deloitte France de séparer sa branche audit de ses branches Conseils. Deloitte France met en oeuvre la décision annoncée le ...

Après Andersen France, mais pour d’autres raisons, c’est au tour de Deloitte France de séparer sa branche audit de ses branches Conseils. Deloitte France met en oeuvre la décision annoncée le 31 mars dernier de céder ses activités de conseil en stratégie, organisation et systèmes d'information. Ce changement permettra aux associés et collaborateurs de la nouvelle entité devenue indépendante, de mettre en oeuvre leurs propres stratégies de développement dans ce nouvel environnement.

La nouvelle société de conseil - INEUMconsulting - compte près de 500 consultants et réalise un chiffre d'affaires de 85 millions d'euros. Elle proposera à ses clients des prestations de conseil en stratégie opérationnelle, organisation et systèmes d'information. Le capital d'INEUMconsulting est détenu pour 41 % par les 29 associés opérateurs et pour 40 % par l'un des leaders du capital-investissement en Europe, la société 3i. Les associés de Deloitte conserveront au maximum pour 5 ans, 17,5 % du capital mais sans droit de vote.

INEUMconsulting sera dirigée par un directoire composé de Didier Taupin, 45 ans, président, et Christian Chattey, 39 ans, directeur général. Le conseil de surveillance sera composé de cinq membres : deux représentants désignés par 3i, deux associés d'INEUMconsulting élus par leurs pairs, la présidence étant assurée par Jacques Manardo, qui détient 1,5% du capital. Jacques Manardo a été président de Deloitte en France jusqu'en 2000. Deloitte renonce à toute possibilité d'influence ou de supervision dans le fonctionnement d'INEUMconsulting.

(Atelier groupe BNP Paribas – 22/10/2003)