La startup propose de vérifier sa réputation sur le web et donne les outils pour améliorer la visibilité de liens et contenus positifs.

BrandYourself facilite la gestion de sa marque personnelle

 

Si les entreprises ont déjà des outils et des stratégies pour améliorer leur référencement et de fait leur réputation, les particuliers, eux, sont souvent démunis. Or une photo ou une information peu valorisantes peuvent troubler un processus d'embauche ou un contrat avec un client. C'est ce à quoi souhaite répondre BrandYourself : la startup propose aux individus de travailler leur e-reputation. "Nous optimisons les premiers résultats affichés sur Google lorsque l'on cherche un nom afin que ce soit des informations positives" explique à L'Atelier Patrick Ambron, fondateur et PDG. Un système qui pourrait également intéresser les entreprises, dans la mesure où la réputation de cette dernière dépend également de l'image que renvoient ses collaborateurs. Du coup, on peut imaginer sans peine la mise à disposition de tels outils pour aider ses salariés à optimiser leur présence en ligne, notamment en leur proposant de se spécialiser dans un domaine d'expertise.

Une plate-forme "do it yourself"

La première action est de se créer un profil, comme sur un réseau social. La plate-forme cherche les résultats du nom défini et montre les premiers résultats. Après avoir classé ces résultats comme étant positifs, négatifs, ou n'ayant aucun rapport avec soi, BrandYourself propose différentes façons d'améliorer leur position. "L'idée est vraiment d'optimiser les résultats de son nom sur Google, d'augmenter par différentes techniques le ranking des résultats positifs", poursuit le fondateur. Il peut s'agir de techniques de contenu. Par exemple, d'entrer son vrai nom pour améliorer, grâce à sa fonction de mot clef, la position d'une page de réseau social ou encore de régulièrement mettre à jour un profil ou un site. Il peut également s'agir de techniques de structure et de renvoi de liens comme la diffusion de l'URL d'un site personnel à travers les différents réseaux sociaux utilisés.

Maximiser la qualité de sa reputation

BrandYourself permet également de proposer des liens qui ne sont pas dans les premiers résultats de Google afin de bénéficier des conseils pour améliorer leur position. Néanmoins, la position des liens sur un moteur de recherche, très importante au demeurant, n'est pas l'unique source d'information. Car Google n'est pas l'unique outil de recherche. Outre les sites dédiés qui agrègent le contenu relatif à un nom, tel que 123people, les réseaux sociaux permettent de trouver des informations de manière directe jusques et y compris sur la vie privée. Ce que confirme Patrick Ambron : "en terme de recherche, Google est, de loin, le principal outil. Mais évidemment, les liens, comme les profils personnels, qui ressortent sur Google doivent être propres". A noter que BrandYourself n'est pas automatique : c'est à l'utilisateur que revient la tâche de s'assurer de la qualité de sa réputation et d'utiliser les outils disponibles sur la plate-forme. Par contre, afin que le contrôle de sa réputation soit accessible à tous, la version simple, qui sera ouverte au public en mars, sera gratuite.

Rédigé par Renato Martinelli