Une campagne de communication à la F-secure - C'est ce qui s'appelle une bourde ! F-secure, la société finlandaise de sécurité informatique connue dans le monde entier, a envoyé par erreur...

Une campagne de communication à la F-secure - C’est ce qui s’appelle une bourde ! F-secure, la société finlandaise de sécurité informatique connue dans le monde entier, a envoyé par erreur des e-mails infectés à des clients en Angleterre. C’est un employé du bureau anglais de F-secure qui a fait une erreur de manipulation portant quelque peu à conséquence… Le message a été envoyé à plusieurs milliers de clients. Heureusement, le virus envoyé était assez ancien, et la plupart des utilisateurs qui l’ont reçu disposaient déjà de patchs. Quoi qu’il en soit, on ne peut pas dire que cette historiette serve au mieux la communication de l’entreprise. Il subsiste une question, que F-secure n’éclaircit pas dans ses communiqués : qu’est-il advenu de l’employé britannique gaffeur ?!

Les Pays-Bas légifèrent sur le spam – On ne fait pas les choses à moitié, aux Pays-Bas ! C’est en vertu de cet adage que les cyber-délinquants risquent dans ce pays jusqu’à un an de prison depuis le vote d’une nouvelle loi interdisant la distribution sur Internet de messages non sollicités (spam). Les Pays-bas deviennent ainsi l’un des premiers pays européens à s’aligner sur le traité contre la criminalité électronique, signé en 2001 par le Conseil de l’Europe, le Japon et les Etats-Unis.

Agenda : Gartner Wireless and Mobile Summit – Ce sont les 8, 9 et 10 mars que se tiendra cet événement, au Downtown Mariott de Chicago. Dès à présent, le Gartner commence à prodiguer aux entreprises ses conseils quant aux mesures de sécurité qu’il est nécessaire de prendre, à l’heure où les appareils de téléphonie se modernisent. Dans un communiqué, le Gartner laisse ainsi entendre que les téléphones portables équipés d’appareils photo numériques, qui représenteront 80 % du marché américain et européen d’ici 2006, constituent une réelle menace pour les entreprises, et plus particulièrement pour leurs données confidentielles sont menacées. Le Gartner préconise donc la sécurisation de certaines zones de l’entreprise dans lesquelles tout type de téléphone doit être interdit.

(Atelier groupe BNP Paribas –04/03/2004)