NTT DoCoMo – L’opérateur historique du Japon a annoncé aujourd’hui compter un million d’abonnés à son service de téléphonie mobile de 3ème génération, lancé il y a deux ans. Une bonne croissance ...

NTT DoCoMo – L’opérateur historique du Japon a annoncé aujourd’hui compter un million d’abonnés à son service de téléphonie mobile de 3ème génération, lancé il y a deux ans. Une bonne croissance, qui reste cependant très éloignée des 10 millions d’abonnés 3G que possède d’ores et déjà son concurrent nippon KDDI. Ce dernier a lancé plus tôt ses services, avec des débits et des terminaux plus adaptés au marché. Mm02 – L’opérateur britannique de téléphonie mobile, ancienne filiale de British Telecom, a annoncé aujourd’hui la mise en place d’une alliance avec huit opérateurs européens dont Amena (Espagne), 02 (Allemagne, Royaume-Uni & Irlande) et Wind (Italie) dont le but est de proposer à cette base de 40 millions de clients des services transfrontaliers de communication, tout en jouant sur l’effet de poids pour obtenir des meilleurs prix auprès des fabricants de téléphones cellulaires. Initialement cité, Bouygues Télécom ne ferait pas parti des noms d’opérateurs donnés dans le communiqué de mm02. Signaux radio 3G – L’institut de recherche néerlandais TNO a comparé l’impact des ondes radios émises par les stations de base GMS et 3G. Ces stations, qui assurent en moyenne la couverture d’une zone de plusieurs kilomètres carrés, transmettent un signal aux portables grâce à un champ électromagnétique. En « test aveugle », il semble s’avérer que les cobayes aient ressenti des picotements, des maux de tête et des nausées, suite à une exposition aux ondes 3G. Des tests complémentaires sont cependant jugés nécessaires. Les ministères hollandais concernés souhaiteraient discuter des résultats avec la Commission européenne. (Atelier groupe BNP Paribas – 01/10/2003)