Business Objects, pionnier des fournisseurs de solutions de business intelligence, a réalisé au 4ème trimestre 2002 un chiffre d’affaires de 126,2 milions de dollars, en hausse de 8 % par rapport ...

Business Objects, pionnier des fournisseurs de solutions de business intelligence, a réalisé au 4ème trimestre 2002 un chiffre d’affaires de 126,2 milions de dollars, en hausse de 8 % par rapport au 4ème trimestre 2001 (116,8 millions de dollars), et de 15 % par rapport au 3ème trimestre 2002. Le résultat net est de 12,8 millions de dollars, contre 14,1 millions de dollars au 4ème trimestre 2001. Les ventes de licences atteignent 66,1 millions de dollars, en baisse de 9 % par rapport au 4ème trimestre 2001, et en hausse de 23 % par rapport au 3ème trimestre 2002. Le chiffre d’affaires généré par les services s’établit à 60,1 millions de dollars, en progression de 36 % par rapport au 4ème trimestre 2001 et de 7 % par rapport au 3ème trimestre 2002. Cette croissance dans les services est due principalement à la proportion plus élevée de clients renouvelant leur contrat de maintenance. Les dépenses en recherche et développement représentent 16 % du chiffre d’affaires 2002, contre 13 % en 2001. Les Amériques génèrent 44 % du chiffre d’affaires trimestriel, l’Europe 50 %, le reste du Monde 6 %. Au cours du 4ème trimestre, la société a gagné 497 nouveaux clients, ce qui porte à 17 000 le nombre de clients total dans le monde. Cinq contrats supérieurs à 1 million de dollars et 68 compris entre 200 000 et 1 million de dollars ont été signés, contre 64 contrats supérieurs à 200 000 dollars signés au 4ème trimestre 2001. Pour l’ensemble de l’exercice 2002, le chiffre d’affaires s’élève à 454,8 millions de dollars, en hausse de 9,4 % par rapport à 2001 (415,8 millions de dollars). Le résultat net s’établit à 40,6 millions de dollars, contre 44,9 millions de dollars un an auparavant. Business Objects table pour le 1er trimestre 2003, clos le 31 mars, sur un chiffre d’affaires situé entre 112 et 118 millions de dollars. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 31/01/2003)