Business Objects a annoncé il y a quelques jours que la cour de Virginie (Etats-Unis) avait rendu un jugement en sa faveur, dans l’affaire qui l’oppose à la société MicroStrategy. Celle-ci avait...

Business Objects a annoncé il y a quelques jours que la cour de Virginie (Etats-Unis) avait rendu un jugement en sa faveur, dans l’affaire qui l’oppose à la société MicroStrategy. Celle-ci avait émis des allégations de contrefaçon du brevet américain numéro 6.260.050. Sur le plan juridique encore, Business Objects a annoncé son intention de se défendre face à la plainte en action collective déposée aux Etats-Unis. Plusieurs actionnaires ont engagé une « class action », accusant le fournisseur de solutions de Business Intelligence d’avoir diffusé de faux communiqués lors de son acquisition de Crystal Objects en 2003. En interne, Business Objects a annoncé la nomination de Kurt Lauk à son Conseil d’administration par l’assemblée générale des actionnaires. Le Conseil d’administration du leader mondial de la business intelligence a l’intention de le nommer membre de son comité d’audit. Dans un communiqué, Business Objects précise que le Professeur Lauk est actuellement Président de Globe Capital Partners, société de conseil en investissement qu’il a fondée en 2000. Auparavant, il a occupé différentes fonctions de direction dans le secteur automobile (Daimler-Chrysler et Audi) et au sein du Boston Consulting Group à Munich. Avec cette nomination, le Conseil d'administration de BO est désormais composé de dix membres, dont six sont indépendants.Enfin, après des premières estimations jugées décevantes à la fin du mois d’avril 2004, Business Objects persiste et signe. Il table désormais sur un chiffre d’affaires de 930 millions de dollars, contre 935 millions prévus précédemment. (Atelier groupe BNP Paribas – 11/06/2004)