Business Village, filiale du groupe BNP Paribas, vient de lancer une centrale d’achats destinée aux PME-PMI et aux professions libérales. Business Village met la puissance d’achats de son groupe au ...

Business Village, filiale du groupe BNP Paribas, vient de lancer une centrale d’achats destinée aux PME-PMI et aux professions libérales. Business Village met la puissance d’achats de son groupe au service des PME-PMI françaises en leur permettant de réaliser des économies sur leurs achats courants: micro-informatique, consommables de bureau, voyages d’affaires, location de voitures longue et courte durée, mobilier de bureau, hôtellerie … Ces achats courants représentent en général entre 12 et 18 % du chiffre d’affaires des entreprises. Les entreprises bénéficient des prix négociés en permanence par Business Village. Les réductions peuvent atteindre 40 % par rapport aux prix publics. Cette offre s’appuie sur 20 partenaires sélectionnés, pour la plupart leaders européens ou mondiaux. Les entreprises membres de Business Village pourront accéder, à compter du 5 mars 2001, au service en ligne http://www.business-village.fr, moyennant une cotisation mensuelle de 40 euros HT. Business-village.fr propose aussi un bouquet de services spécifiques en ligne pour accompagner les entreprises membres dans la gestion et le développement de leurs affaires: traduction professionnelle, diffusion de communiqués de presse, experts en ligne, envoi de courriers recommandés 24 h/24 sans se déplacer, renseignements commerciaux, création d’entreprise en quelques clics, information quotidienne sectorielle et régionale … L’ambition de Business Village: devenir avec ce nouveau portail le partenaire de référence des PME-PMI. Créée en septembre 1998, Business Village détient un porte-feuille de 20 000 entreprises clientes. La société espère séduire 5 000 sociétés avec son offre d’abonnement à son club de services. Rappelons qu’en 1999, Business Village a reçu le clic d’Or du meilleur site BtoB francophone. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 1er/03/2001)