Les nouveaux modes de travail en mobilité obligeraient les entreprises à être plus souple en permettant à leurs employés d'utiliser leur propre matériel. Ceci les rendrait plus vulnérable et augmenterait la facture informatique.

Le BYOD coûterait cher aux entreprises

Le phénomène Bring Your Own Device (BYOD) prend toujours plus d'ampleur dans le monde de l'entreprise. Pourtant, si 60% des entreprises encourageraient cette pratique selon un précédent rapport de Forrester Research, la facture coûterait cher aux entreprises. En effet, 67% des professionnels IT interrogés pensent que l'utilisation de smartphones, Ipads ou appareils personnels va augmenter les coûts informatiques et de sécurité dans l'entreprise selon un sondage réalisé par Lieberman Software, une société spécialisée dans les solutions de gestion de sécurité.

La sécurité des données au cœur du débat

Pour les entreprises, le BYOD rendrait les données vulnérables. En effet, 43% des répondants s'inquièteraient des risques en termes de sécurité, notamment l'apparition de virus au sein de l'organisation. Mais la perte d'un appareil personnel utilisé dans le cadre professionnel constituerait également un danger pour l'entreprise pour 26% des personnes interrogées et le vol également pour 22%. Si l'utilisation d'appareils personnels est pratique pour les employés de par leur maîtrise totale de leur propre matériel, la capacité à adopter, à maintenir et contrôler l'accès aux entreprises est inexistante ou inadaptée.

Un encadrement pour ne pas perdre le contrôle

Actuellement, dans un effort pour répondre à la demande de BYOD, les entreprises sont obligées d'abaisser leurs barrières de sécurité. Mais pour Lieberman, les professionnels IT doivent bien comprendre ce qu'ils autorisent et surtout à quoi s'expose l'organisation avec l'utilisation d'appareils dont ils n'ont pas un plein contrôle. Les entreprises ne doivent pas pour autant s'y opposer, mais plutôt placer la mobilité au cœur de leur stratégie de développement informatique. La clé de cette évolution vers une intégration BYOD se trouverait ainsi dans la gestion de l'infrastructure IT.

Rédigé par Claire Cavret
Social Media Manager