Le Canada est un des pays les plus connectés via mobile au monde. Mais alors que les autres industries sont devenues plus efficaces et plus centrées sur le consommateur, le secteur de la santé n'a pas encore fini de tirer profit de ce changement.

Canada : l’accès plus rapide aux soins pousse le consommateur à adopter la m-santé

Médecins et patients, partout dans le monde, non seulement estiment que la virtualisation des soins de santé est à venir très prochainement, mais surtout pensent qu'elle permettra d'améliorer les prestations. Et pour rester compétitif dans ce secteur, le Canada met actuellement en œuvre de nouvelles méthodes de livraison des services. Pour en connaître les répercutions, les chercheurs de PwC ont interrogé, dans le cadre d’une nouvelle étude, près de 2500 Canadiens pour partager leurs idées sur l'avenir des soins de santé au Canada. Il s’avère que ces derniers sont intéressés par les pratiques de soins numériques qui permettraient d'améliorer la vitesse et l'accès à leurs soins.

Les canadiens prêts à adopter la santé digitale et mobile

Les Canadiens choisissent en effet de plus en plus de se connecter via les technologies émergentes. En un an, le taux d’adoption des tablettes a presque doublé : près d’un Canadien sur deux possède actuellement un smartphone. Ils sont ainsi de plus en plus à l’aise avec les interactions en ligne. Plus de trois quarts des répondants (78%) sont d’avis que leurs données privées sont bien protégées et que la qualité des soins qu’ils reçoivent atteint un niveau élevé (76%). Près de la moitié des Canadiens croit que les applications de m-santé vont rendre les soins de santé plus accessibles dans les trois prochaines années. Cependant, près d’un quart d’entre eux (23%) pensent que certaines choses peuvent être améliorées à travers l’utilisation de canaux de communication plus modernes. 79% des patients rapportent alors qu’ils voudraient communiquer via email avec leurs médecins. 83% souhaiteraient également utiliser des services de prescription d’ordonnances en ligne.

Améliorer la vitesse et l’accès aux soins

La virtualisation des soins est nécessaire pour moderniser le système de soins de santé et est crucial pour améliorer l’accès à ces services aux Canadiens. 24% des canadiens interrogés disent qu’ils utiliseraient sans aucun doute la surveillance virtuelle si cela était possible, 43% seraient prêts à y réfléchir, 32% pensent que cela permettrait de réduire leur temps de transport et pour 27% qu’ils pourraient accéder plus rapidement aux soins. L’opinion globale des soins de santé est en fait en train de changer. Médecins comme patients prennent de plus en plus conscience de la transformation qu’effectue la virtualisation de la santé, et se rendent compte que cela va améliorer l’accès aux soins. En effet, 59% des médecins pensent que la m-santé est inévitable même si son adoption prendra du temps. De même, 52% des patients prévoient que la m-santé améliorera l’accès aux soins.

 
Rédigé par Pauline Trassard
Journaliste