Pour enrayer le nombre de fraudes sur internet sans empiéter sur l'indépendance des consommateurs retraités, un nouveau service de paiement choisit une action préventive.

Une carte de crédit dédiée aux seniors qui prévient les fraudes sur les moyens de paiement

Chaque année les retraités américains sont victimes de fraudes représentant près de 3 milliards de dollars selon une étude du MetLife Mature Market Institute. Face à ce fléau la solution la plus souvent adoptée est le recours à un mandataire entrainant une perte totale d'indépendance financière. Alors qu'une majeure partie de ces personnes à risque vivent seules, cette solution s'avère être coûteuse et peu optimale au quotidien. Pour permettre à ces personnes de continuer à consommer de façon autonome, une startup américaine a mis au point un service de carte de crédit prévenant les dépenses frauduleuses.True Link n'a pas tant pour mission de sécuriser les achats en magasin et en ligne que de permettre aux retraités de disposer de leur argent à leur guise.

Une action préventive et personnalisée au quotidien.

TrueLink permet d'utiliser une carte Visa alimentée directement par le compte courant du client, la compagnie agit simplement comme un garde-fou au quotidien en bloquant automatiquement des opérations paraissant suspectes. Dans le cas de fausses organisations philanthropiques, TrueLink met à jour en permanence une base de données en s'appuyant notamment sur un panel de plus de 400 retraités et leur famille. La carte s'attaque également à une autre source de fraude en ligne, la pratique des frais cachés notamment sous la forme de frais de port excessifs. Dans ce cas un message d'information est envoyé au débiteur,et la transaction est bloquée sans confirmation de sa part. Enfin,les utilisateurs peuvent personnaliser leur carte en indiquant une liste de commerçants ou d’organisations frauduleux et peuvent définir un seuil maximum de donations mensuelles.

Une protection personnalisée qui n’entrave pasl'autonomie des utilisateurs.

L'innovation majeure apportée par TrueLink est bien la possibilité de maintenir une certaine indépendance dans les pratiques de consommation des retraités vivant seuls. Le service peut être activé par un mandataire recevant également des notifications et pouvant consulter à tout moment la nature des paiements effectués. Cependant toutes les transactions restent effectuées par le propriétaire du compte courant. Kai Stinchcombe, fondateur de TrueLink, invoque l'exemple de sa propre grand-mère qui a pour habitude de faire des donations mensuelles pour des fondations fantômes. L’entrepreneur envisage TrueLink comme un outil déterminant pour maintenir l'indépendance financière des personnes âgées tout en contribuant à un effort de lutte général contre les fraudes financières. 

Rédigé par Thomas Meyer
Fonction - Journaliste, Business Analyste