Le constructeur de produits électroniques japonais Casio, la compagnie pétrolière Exxon Mobile et la société de carte de crédit japonaise JCB ont conjointement développé une montre intégrant une puce sans contact...

Le constructeur de produits électroniques japonais Casio, la compagnie pétrolière Exxon Mobile et la société de carte de crédit japonaise JCB ont conjointement développé une montre intégrant une puce sans contact, G-Shock GWS-900. Cette montre est équipée d’une fonction de paiement électronique dans une des stations de gaz du groupe Exxon Mobile, Express, pour payer les notes d’essence. Elle sera en vente sur le marché japonais le 22 octobre, sur le site marchand de Casio.

Le service de paiement électronique dans les stations essence Express s’appelle Speedpass : le paiement s’effectué à l’aide d’un porte-clés intégrant une puce qui contient l’identifiant de l’utilisateur. L’inscription au service est gratuite. Il suffit que l’utilisateur passe ce porte-clés devant le lecteur placé sur la pompe à essence de la station, et il peut commencer à remplir son réservoir. Le paiement est débité sur sa carte de crédit, et une assurance est comprise en cas de perte. Dans le monde entier, 6 millions de conducteurs sont déjà utilisateurs de ce moyen de paiement.

La nouvelle G-Shock intègre cette fonction de paiement électronique de l’essence. Après acquisition de cette montre, l’utilisateur s’inscrit sur le service Speedpass et se dote d’une carte de crédit JCB. L’objectif de vente de Casio est de 10.000 unités par an, au prix de 26 000 yens (190 euros).