de la carte à puce. L’éditeur américain de logiciels de gestion de bases de données relationnelle et d’outils de développement, Centura Software estime le marché potentiel de son nouveau produit,...

de la carte à puce. L’éditeur américain de logiciels de gestion de bases de données relationnelle et d’outils de développement, Centura Software estime le marché potentiel de son nouveau produit, la première base de données pour cartes à puce, à plusieurs dizaines de millions de copies “d’ici à 2001, environ 3,4 milliards de cartes à puce seront en service dans le monde et, d’ici à 2005, la société d’études Dataquest estime que 45 % des équipements informatiques seront des produits connectés à Internet”. L’intégration d’une base de données directement sur la puce de la carte permet d’envisager de nombreuses nouvelles applications hors du seul domaine bancaire. Ce nouveau type de cartes pourrait être utilisé par les téléphones mobiles, les assistants numériques personnels, les systèmes de télévision à la carte, les équipements de contrôle d’accès et pourquoi pas les réfrigérateurs domestiques, ce qui l rendraient tous ces appareils plus “intelligents”. De plus, tous ces équipements pourraient, grâce à une simple connexion à Internet, dialoguer, être interrogés à distance ou accéder à d’autres bases d’informations. Ayant déjà commencé des coopérations technologiques avec les fabricants de cartes à puce et les intégrateurs de solutions complètes, comme Gemplus, De La Rue, Motorola, Bull, Schlumberger, Centura Software réalise 60 % de son chiffre d’affaires (63 millions de dollars l’an passé) hors des Etats-Unis, l’Europe représentant 60 % des ventes internationales. (Les Echos - 17/09/1998)