Chicago a développé SmartData, un programme disponible en Open Source, permettant de bénéficier de l’afflux des données afin d’améliorer la gestion des villes.

Chicago prône l’analyse prédictive en open source pour la gestion des villes

La ville de Chicago collecte plus de 7 millions de données brutes chaque jour, concernant aussi bien la météo, le trafic routier que l’emplacement des bibliothèques etc. Cependant, cet afflux de données ne résout pas en soit les problèmes urbains ; étant stockées sur différents systèmes, ces données ne sont pas exploitables facilement. Suite à une loi d’Open Data signée par Michael Bloomberg en 2012, New York ainsi qu’un nombre croissant de villes et organisations locales s’attèlent à exploiter ces données respectant un principe d’Open data. Grâce à un financement de 1 million de dollars par Bloomberg Philanthropies, la ville de Chicago développe un outil open source permettant de rassembler, trier et analyser ces nombreuses informations. Cette plateforme appelée SmartData, a pour fonction d’orienter les décisions des gouvernements en fonction des données récoltées afin d’améliorer leur efficacité. Des millions de données seront analysées en temps réel afin de rendre les routes intelligentes et les décisions plus rapides pour répondre à un large éventail de défis urbains. Les résidents pourront accéder à certains services plus rapidement et obtiendront des réponses plus ciblées.

Vers une gestion proactive de la ville

La plateforme SmartData va permettre de faire évoluer la gestion des villes d’un modèle réactif vers un modèle proactif. La force prédictive de cet outil vient de sa capacité à analyser les relations entre les données à une vitesse et une échelle qui n'était pas possible auparavant. La ville pourra ainsi optimiser des services de toutes sortes, bénéficiant aux citoyens et réduisant les coûts. La première étape du projet SmartData correspondant à l’élaboration d’un outil appelé WindyGrid a été achevée. Cet outil présente une vue unifiée des données opérationnelles dans une seule interface graphique conviviale, qui permet aux utilisateurs (citoyens, agents de sécurité etc.) d'effectuer des requêtes et recevoir des alertes et mises à jour automatiques. WindyGrid comprend plus d'une douzaine de types de données : appels 911 (urgences), Tweets publics, données des opérations d'urgence, de localisation des bus, flux vidéo de caméras de surveillance etc. Un projet pilote pour lutter contre les rongeurs dans la ville a été lancé pour démontrer que l’analyse prédictive permet de lutter plus efficacement contre certains problèmes urbains. L’algorithme mis en place identifie et analyse 31 types d'appels 911 clés qui peuvent prédire l'activité des rongeurs 7 jours à l'avance et permettre d’intervenir avant une invasion.

Un modèle reproductible

Le projet SmartData a deux objectifs : permettre la gestion prédictive de la ville et partager la plate-forme afin de faire bénéficier à d’autres villes de leurs compétences et participer à l'autonomisation des autres villes. Tous les logiciels développés dans ce projet seront open source et mis à la disposition d'autres villes afin de leur donner accès au travail de fond réalisé par Chicago : elles pourront utiliser un ensemble d’algorithmes prédictifs (à la fois la logique et le code source), sans frais de développement de logiciels. L'équipe technologique de Chicago est également en train de créer une archive de documents et de modèles instructifs qui donneront aux autres villes une feuille de route pour développer leurs propres projets d'analyse prédictive. Brenna Berman, responsable de l’information de la ville et en charge du projet SmartData a annoncé que le développement de l’utilisation de l’analyse à travers la ville est une priorité et qu’ils travaillent à l’élaboration de méthodes de prise de décision fondée sur les données dans l’optique de changer fondamentalement la façon dont les villes fonctionnent.

Rédigé par Manon Garnier
Journaliste