de 31,9 %. Pour l'exercice 1999 clos au 31 mars 2000, Sony a réalisé un chiffre d'affaires de 6 687 milliards de yens (67,9 milliards d'euros) en baisse de 1,7 % par rapport à l'exercice précédent...

de 31,9 %. Pour l'exercice 1999 clos au 31 mars 2000, Sony a réalisé un chiffre d'affaires de 6 687 milliards de yens (67,9 milliards d'euros) en baisse de 1,7 % par rapport à l'exercice précédent, et un résultat net de 122 milliards de yens (1,2 milliard d'euros) en baisse de 31,9 %. Le résultat d'exploitation de 240,63 milliards de yens (2,4 milliards d'euros) chute, quant à lui, de 31 %. Alors que les ventes ont progressé de 10,7 % au Japon, elles ont chuté de 6 % en Amérique du Nord et de 11,8 % en Europe. La hausse continue de la monnaie japonaise explique en grande partie cette dégradation des comptes. Le lancement en mars dernier de la PlayStation 2 a également pénalisé Sony. En effet, le groupe doit assurer non seulement le financement du lancement d'une console dont la rentabilité ne sera assurée que dans les années à venir grâce à la vente de jeux vidéo, mais il doit aussi faire face à l'érosion des ventes de la première génération de PlayStation (18,5 millions d'unités vendues en 1999, contre 21,6 millions en 1998). La branche jeux réalise ainsi cette année un chiffre d'affaires de 655 milliards de yens , en baisse de 16,5 % et un résultat d'exploitation de 77 milliards de yens, en chute de 43,3 %. En revanche, la branche électronique grâce notamment à l'engouement des produits numériques (DVD, ordinateurs, appareils et caméra, minidisc ...) génère un chiffre d'affaires de 4 719 milliards de yens en hausse de 1,1 %. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 04/05/2000)