Le groupe de télécommunications lignes fixes China Netcom est sur le point de désigner des conseillers pour son introduction en bourse à Wall Street et Hong Kong, qui lui permettrait de lever deux...

Le groupe de télécommunications lignes fixes China Netcom est sur le point de désigner des conseillers pour son introduction en bourse à Wall Street et Hong Kong, qui lui permettrait de lever deux milliards de dollars. China Netcom est née de la scission de China Telecom, qui regroupe les réseaux des 21 provinces et villes méridionales de la Chine, et de China Netcom, qui en exploite les réseaux des dix provinces et villes septentrionales. Le conseil désigné pour l’introduction en bourse devra rendre ses conclusions avant le 22 Janvier, date du nouvel an chinois.

Un premier pas vers une introduction en bourse prévue l’année prochaine, et dont le montant exact n’a pas été dévoilé par China Netcom. Selon le Financial Times, qui cite des sources proches de l’entreprise, le montant serait compris entre un et deux milliards de dollars.

Quels acteurs seront présents au sein de ce conseil pressenti pour l’introduction en bourse de China Netcom ? Citigroup très certainement, qui avait conseillé China Netcom lors de sa récente acquisition de la branche asiatique de l’américain Global Crossing, et devrait donc se voir attribuer un rôle important de conseiller. D’autres acteurs comme Deutsche Bank, JPMorgan, Credit Suisse First Boston et UBS sont également cités, par le Financial Times toujours, comme pouvant jouer un rôle au sein de ce conseil.

Il est possible que ces membres s’opposent à la présence parmi eux de la banque d’affaires Goldman Sachs, qui avec d’autres actionnaires détient 12 % dans les filiales de China Netcom. Quant à la banque Morgan Stanley, elle est définitivement exclue de ce processus d’introduction, puisqu’elle avait déjà joué un rôle de conseillère auprès de concurrents de China Netcom, comme China Mobile et China Unicom.

( Atelier groupe BNP Paribas – 23/12/2003)