Le marché chinois concentre désormais un quart d’appareils connectés du monde. Fait nouveau: des appareils et des applications locaux sont en train de prendre de l’envol.

Chine et appareils connectés : un marché qui se différencie de celui des pays développés

En février dernier,  la Chine a officiellement dépassé les Etats-Unis pour devenir numéro un mondial en termes de nombre de périphériques connectés, démontrant ainsi que ce type d’appareils ne sont plus uniquement réservés aux marchés des pays les plus riches. De même, les marchés mobiles augmentent plus vite dans les pays du BRIC qu’aux Etats-Unis, en Angleterre ou encore en Corée du Sud. C’est en effet ce qu’indique le cabinet d’analyse Flurry dans une récente étude qui se concentre sur le paysage du mobile, de la tablette et des applications en Chine, pays qui possède désormais un quart de dispositifs connectés dans le monde. Une utilisation plus intense en effet, mais bien différente des pays développés, finalement.

Utilisation active des applications diverses et variées

Ainsi, le rapport souligne que les Chinois consacreraient la plupart de leur temps sur les applications de divertissement tout comme les autres utilisateurs du monde entier. Pourtant, certains comportements les distinguent des autres. Par exemple, les propriétaires chinois des appareils IOS passent plus de temps que les autres dans les applications des livres, de la presse, de l’utilité ainsi que de la productivité (respectivement 1.8 fois, 1.7 fois, 2.3 fois et 2.1 fois plus). Quant aux propriétaires des appareils Android, ils passent 7 fois plus de temps sur des applications de la finance. De plus, le rapport rappelle que les applications locales auront plus d’avantages concurrentiels en Chine, compte tenu de la spécifité culturelle du pays et qu’à l’avenir, des applications dans le domaine de l’éducation et des métiers seront de plus en plus demandées. Mais ce n’est pas tout!

Un marché dominé par Apple, Samsung et Xiaomi

Enfin, si sur un échantillon de près de 20 000 dispositifs, Apple et Samsung restent les deux plus grands fournisseurs avec respectivement 35% et 15% de part de marché, le rapport confirme néanmoins le succès fulgurant de Xiaomi (6%), occupant la 3ème position devant une multitude d’autres marques. Fondée il y a 3 ans, Xiaomi, l’entreprise chinoise, déclare avoir réalisé plus de 100 millions de yuan de chiffre d’affaires pour la première moitié de l’année 2013, vendant soit environ 38 mille smartphones par jour.  Le rapport prévoit que Xiaomi  continuera à gagner des parts de marché en Chine notamment grâce à la sortie de nouvelles gammes de produits.  Enfin, Flurry juge que le marché chinois des appareils connectés va poursuivre sa croissance tant le taux de pénétration reste encore relativement bas.

 
Rédigé par Ruolin Yang
Journaliste