Selon le GroupM, les dépenses totales de publicité numérique en Chine devraient dépasser cette année celles des media traditionnels. L'écart devrait même se creuser au cours de l'année 2009. En effet, les dépenses consacrées à l'internet et aux autres supports publicités numériques (principalement téléphone mobile et écrans LCD) totaliseront cette année 3,6 milliards de dollars, puis 5,2 milliards de dollars en 2009.

Par comparaison, les dépenses de publicités dans les journaux n'augmentent que très faiblement. De 3,2 milliards de dollars en 2007, ces dépenses n'atteindront "que" 3,6 milliards dollars en 2009. Les dépenses de pubilicité en extérieur (outdoor advertising) passeront de 3,1 milliards de dollars en 2008 à 3,9 milliards de dollars d'ici 2009. Ce boom de la publicité numérique est en partie dû au déclin des parts de marché occupées par la télévision. Bien qu'elle demeure le média dominant, (ce marché représentera de 20 milliards de dollars en 2008 et 23 milliards de dollars prévus en 2009), sa part de marché va pourtant progressivement diminuer : 65% en 2007, 63% en 2008 et 61% en 2009. Rappelons que le marché de la publicité numérique en ligne en Chine à augmenté de 115% en 2007. Certaines agences de communication, telles que Publicis se sont fortement positionnées pour profiter de cette manne. Les acteurs locaux profitent aussi de cette envolée, tel que le chinois Focus Media qui à force de rachats successifs s'impose désormais comme le leader incontesté de la publicité sur écrans numériques, très nombreux en Chine dans les supermarchés ("in-store") ou encore en affichage urbain ("outdoor"). [Via : BrandRepublic.asia] L’Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi