Alors que le marché chinois s’apprête à connaître une forte croissance des wearable devices, les consommateurs chinois devraient principalement se tourner vers des fonctionalités et expériences relatives à la santé.

En 2015, le marché chinois de wearable devices atteindra une valeur de plus de 2,6 milliard de yuan, selon un récent rapport de Frost&Sullivan. Les spécialistes s’accordent à dire que les consommateurs chinois, aujourd’hui adeptes de smartphones ne vont pas tarder à s’emparer de ces objets intelligents portatifs. Mais comment adapter ses produits aux besoins et aux usages spécifiques de ce marché croissant ?  MassThinker, un cabinet de conseil chinois en créativité  donne quelques pistes intéressantes à travers les 6 tendances clés qui devraient s’imposer prochainement en Chine dans le domaine du wearable devices. La santé et le développement des capacités sensorielles devraient particulièrement se démarquer dans les années à venir.

Les multiples rôles des wearable devices

Tout d’abord, les appareils médicaux portables devraient passer d’une mode massive à une mode active, c’est-à-dire, ne plus contenter d’afficher les résultats de diagnostics mais proposer également des conseils pratiques à leurs utilisateurs. De la même manière, les objets connectés axés sur l’amélioration de la santé psychologique auront beaucoup à gagner en Chine.  En plus d’endosser le rôle du médecin de famille, les wearable devices se verront davantage attribués les tâches d’un gestionnaire personnel, qui analyse, identifie et mémorise les préférences de leurs propriétaires afin de les guider dans de diverses activités : les achats, le sport ou encore les tâches ménagères. De même, les wearable devices devront être capables de garantir la confidentialité des données collectées. Et pourquoi pas d’assurer également la sécurité physique de leur propriétaire, à l’instar d’un garde du corps qui alerte d‘un danger imminent aux alentours.

Sensoriel, social et divertissant

La quatrième tendance repérée par Mass Thinker est l’extension des capacités sensorielles. En effet, si les lunettes de Google ont enrichi l’expérience d’un point de vue visuel, les objets connectés du futur devront peut-être permettre aux mains et aux pieds d’accomplir les tâches qu’ils ne peuvent pas réaliser jusqu’à ici. Autre  piste intéressante :les technologies telles que la réalité augmentée font des wearable devices un excellent outil de divertissement. Ainsi, les utilisateurs pourront très prochainement expérimenter les jeux virtuels quand et où ils veulent. En dernier lieu, les objets connectés aideront à renforcer les liens sociaux, en permettant aux gens de communiquer avec leurs proches ou certains objets. Un autre média social en devenir donc.

 
Rédigé par Ruolin Yang
Journaliste