Les grandes enseignes incluent de plus en plus de dispositifs digitaux dans leurs magasins physiques. CityMeo, startup toulousaine, fait elle le pari de lancer une régie publicitaire interactive destinée aux petits commerçants.

CityMeo facilite l'affichage de publicités interactives chez les petits commerçants

Pour offrir plus de visibilité localement aux petits commerçants et redynamiser leur boutique, CityMeo, lauréat de la seconde promotion du Camping de Toulouse, dont le lancement aura lieu le 13 mai prochain, propose une régie publicitaire, possédant son propre réseau d’écrans. Ces écrans seront en effet placés dans les commerces – rémunérés pour l'hébergement du dispositif- afin de faire de la publicité locale et intelligente. Il s’agit en fait d’un système de publicité croisée : le commerçant pourra diffuser son spot publicitaire chez un commerçant, qui en échange devra diffuser celui des autres. Mais en plus, le contenu diffusé devrait être capable de réagir dynamiquement avec l’environnement.

Créer de la publicité croisée sans concurrence

Le dispositif est basique : le commerce sera équipé d’un écran, sur lequel sera diffusé les publicités, ainsi que d’un mini-ordinateur, placé derrière l’écran et relié en wifi à la connexion internet du commerce. Ainsi, chaque écran réagit de manière individuelle, le flux de vidéos n’y étant pas identique. Car ce dernier réagit à l’environnement. A l’aide d’un algorithme, l’ordinateur est capable de créer une liste de lecture conforme à tous les critères définis (heure, météo,…). Par exemple, s’il pleut, les magasins de manteaux ou parapluies seront mis en avant, ou encore, à l’heure des repas, les publicités des commerces alimentaires passeront en priorité. Selon David Keribin, CEO de CityMeo, « Les commerçants sont assez réceptifs à l’idée de faire de la publicité facilement ». Et le fait d’ « offrir une rémunération aux commerces qui hébergent un écran lèvent toutes les barrières d’entrée chez les commerçants ». Le commerçant peut choisir de diffuser sa publicité dans les commerces d’un quartier en particulier, ou étendre la diffusion à l’échelle de la ville.

Un créateur de contenu pour redynamiser la vie locale

CityMeo propose aussi aux commerçants un module de générateur de vidéos. En fait, le commerçant se rend sur site internet de la startup et choisit un template de vidéos, qu’il peut personnaliser avec le nom de son commerce, la photo de ses produits, etc. Cela lui permet de créer facilement une publicité plus évoluée en termes de design. La startup compte aussi approcher des organismes institutionnels, souhaitant redynamiser la vie locale, comme la Mairie de Toulouse ou le Stade Toulousain, afin de créer des publicités de plus grande ampleur. La phase de test se déroulera à Toulouse, la ville possédant une grande proportion de commerces en nom propre car comme l'explique David Keribin « notre but n’est pas de s’implanter dans les grandes franchises ». A long terme, les fondateurs espèrent développer leur dispositif dans d’autres grandes villes et pourquoi pas le proposer à des villes sous forme de marque blanche, qui hébergeraient elles-mêmes le générateur.

 

Rédigé par Pauline Trassard
Journaliste