Le spécialiste en sécurité informatique Sophos vient d’actualiser sa liste des plus gros pays émetteurs de courriers indésirables. Sur la base d’une étude de l’ensemble des messages reçus par son...

Le spécialiste en sécurité informatique Sophos vient d’actualiser sa liste des plus gros pays émetteurs de courriers indésirables. Sur la base d’une étude de l’ensemble des messages reçus par son réseau mondial dit de « pots de miel », Sophos conclut que les Etats-Unis, sans surprise, dominent largement son classement : 42,53 % du spam diffusé dans le monde trouve son origine sur le sol américain. Viennent ensuite la Corée du Sud, la Chine, le Brésil, le Canada, le Japon et l’Allemagne. La France se classe à la huitième position, avec 1,24 % du spam recensé dans le monde. Viennent ensuite l’Espagne, le Royaume-Uni, le Mexique et Taiwan.

PAYS
Part du spam diffusé dans le monde

Etats-Unis
42,53%

Corée du Sud
15,42%

Chine (& Hong Kong)
11,62%

Brésil
6,17%

Canada
2,91%

Japon
2,87%

Allemagne
1,28%

France
1,24%

Espagne
1,16%

Royaume Uni
1,15%

Mexique
0,98%

Taiwan
0,91%

Autres
11,76%Canada / USA : mêmes combats, résultats différents… Annie Gay, directeur général de Sophos France, remarque que « près de neuf mois après le vote de la loi dite « CAN-SPAM », la tentative des Etats-Unis d’adapter sa législation anti-spam n’a eu que peu d’effet. » En revanche, le Canada est parvenu à une division par deux de sa part du spam diffusé dans le monde. Celle-ci passe ainsi de 6,8 % il y a six mois à 2,9 % aujourd’hui. Du côté français, il est encore trop tôt pour présager de l’efficacité de la loi pour la confiance dans l’économie numérique. D’ici quelques mois, il sera sans doute à déplorer que ce texte, qui définit juridiquement le spam et interdit clairement l’envoi massif de courriers non demandés, n’aura pas eu plus d’effet que sa version américaine… (Atelier groupe BNP Paribas – 25/08/2004)