Les entreprises de petite et moyenne taille feront de plus en plus appel à des solutions dans les nuages pour stocker leurs données ou pour travailler de manière collaborative. Une opportunité pour les fournisseurs.

Le cloud computing s'installe confortablement dans les PME

Les petites et moyennes entreprises (PME) se tournent de plus en plus vers les solutions hébergées dans les nuages : près de 40 % des PME prévoient d’investir dans un ou plusieurs services en cloud computing d’ici les trois prochaines années, soit une augmentation d'un tiers du nombre d'entreprises utilisatrices. Sachant que chaque société devrait utiliser une moyenne de 3,3 services chacune. D'ailleurs, le nombre de solutions payantes pour lesquelles elles s'annoncent prêtes à investir devrait doubler. Voilà ce que révèle une étude sur l’adoption du cloud menée par Microsoft*. Selon le groupe, cet engouement est du coup autant d'opportunités pour les fournisseurs de plates-formes dans les nuages, qui proposent des solutions de travail collaboratif, de stockage de données ou encore des services d’e-mailing en entreprises.

Saisir les opportunités

"L’adoption du cloud sera progressive, et les PME continueront d’utiliser un modèle hybride. En effet nous prévoyons qu’il y ait de plus en plus un mélange entre des services gérés en interne, et d'autres en externe", explique Marco Limena, vice président du service de communication de Microsoft. "Le cloud est de plus en plus présent, voire omniprésent. Et les infrastructures technologiques des petites entreprises sont souvent dépassées. La croissance de son adoption est donc évidente. Les hébergeurs doivent ainsi s’adapter à ces petites structures".

La proximité et la fidélité

C'est la proximité qui est l'un des critères de choix préférés des PME : plus de huit sur dix expliquent acquérir des solutions dans les nuages à un fournisseur ayant une présence locale. Autre chose : les sociétés ont tendance à faire appel directement au prestataire avec qui elles ont déjà eu affaire dans le passé, si cela s'est bien passé. Pour Microsoft, les entreprises qui développent des solutions en cloud ont également tout intérêt à lorgner vers les sociétés de taille moyenne : 56 % de celles qui comptent entre cinquante et deux cents cinquante salariés acquièrent près de quatre solutions dans les nuages différentes chaque année.

* "SMB Cloud Adoption Study 2011"