La division CODASciCsys du groupe CODA, éditeur de solutions de Corporate Performance Management et de progiciels de gestion comptable et financière, publie des informations complémentaires suite ...

La division CODASciCsys du groupe CODA, éditeur de solutions de Corporate Performance Management et de progiciels de gestion comptable et financière, publie des informations complémentaires suite à l’annonce des résultats de sa maison mère. En dépit d’une conjoncture difficile et d’un marché en faible croissance, CODA atteint un chiffre d’affaires et un résultat supérieurs aux attentes. L’acquisition récente de la société SquareSum a contribué à ce résultat, cette dernière ayant dépassé ses objectifs.

Le chiffre d'affaires de CODA à périmètre équivalent est en progression de 3 %, et totalisent 20,1 millions de livres sterling contre 20,7 l’année précédente pour la même période. L’acquisition de SquareSum a permis d’accroître son chiffre d'affaires de 1,8 millions de livres pour atteindre un revenu global de 22,5 millions de livres. Le résultat d’exploitation atteint 3,6 millions contre les 2,9 millions de livres réalisés en 2002 ; ceci inclut l’activité CODA-Dream pour 0,5 million de livres.

CODA France est une structure dédiée à la distribution et à la mise en œuvre des produits CODA dans l'hexagone. La société a réalisé en 2002 un chiffre d’affaires de 11,6 millions d'euros, et compte 50 collaborateurs. CODA-Financials est opérationnel chez plus de 2 300 clients à travers le monde, dont plus de 160 en France. Ces derniers sont présents dans tous les domaines d’activité : banque-finance, assurance, négoce et distribution, transport, industrie, autres services.

Jeremy Roche, CEO du groupe CODA, indique : « La croissance a été effective tant sur notre activité historique que sur SquareSum, acquise en janvier dernier. Les ventes de CODA-Financials se sont maintenues à un excellent niveau au regard du marché ; de plus les ventes de licences et l’intérêt pour notre offre de CPM CODA-Intelligence n’ont cessé d’augmenter ».

(Atelier groupe BNP Paribas – 22/09/2003)