La commission européenne a publié vendredi dernier son rapport annuel sur la compétitivité. L'édition 2003 met en exergue le lien entre la compétitivité des entreprises et leurs investissements ...

La commission européenne a publié vendredi dernier son rapport annuel sur la compétitivité. L’édition 2003 met en exergue le lien entre la compétitivité des entreprises et leurs investissements dans les technologies de l’information et de la communication. Le rapport estime que les entreprises atteignant une croissance de productivité élevée sont celles qui combinent ces investissements et des améliorations organisationnelles.

La différence cumulée Etats-Unis – Europe en matière de croissance de la productivité entre 1995 et 2002 est de neuf points de pourcentage, lorsqu’elle est mesurée par personne employée, et de 4,5 points lorsqu’elle est mesurée par heures travaillées. Le rapport de la commission met cet écart sur le compte du type d’investissements que chaque zone a contractés ; tandis que l’Europe a plus misé sur les types traditionnels d’investissements en capital, les Etats-Unis ont massivement investi dans les TIC.

Le commissaire chargé des entreprises, Erkki Liikanen a donc préconisé : « Les réformes structurelles permettant d’investir davantage dans le secteur de l’innovation et de l’éducation ainsi que la poursuite de la diffusion des nouvelles technologies sont essentielles pour que la croissance de l’emploi et de la productivité retrouve le niveau atteint lors du sommet de Lisbonne. »

Pour l’avenir, il semblerait, selon le tableau de bord européen de l’innovation 2003, qu’au rythme de progression actuel les écarts observés entre l’Europe et les Etats-Unis soient difficiles à combler d’ici 2003. Cependant, l’Europe a réduit de moitié l’écart avec les Etats-Unis sur les dépenses en matière de TIC depuis 1996. La commission européenne conclut donc sur la nécessité pour les entreprises de l’Union Européenne d’accélérer et d’approfondir l’innovation organisationnelle afin de tirer parti des avantages de l’investissement dans les TIC.

( Atelier groupe BNP Paribas – 01/12/2003)