NetValue a réalisé une étude multi-pays (USA, France, Allemagne, Grande-Bretagne, Espagne) sur le comportement des mères sur Internet. Selon cette étude, on compte aux Etats-Unis 47,8 % de femmes i...

NetValue a réalisé une étude multi-pays (USA, France, Allemagne, Grande-Bretagne, Espagne) sur le comportement des mères sur Internet. Selon cette étude, on compte aux Etats-Unis 47,8 % de femmes internautes, contre 41,6 % en France, 41,2 % en Allemagne, 35,3 % en Grande-Bretagne et 33,5 % en Espagne. La Grande-Bretagne arrive en tête des pays étudiés avec 61,5 % des femmes mères de famille connectées, devant les Etats-Unis (52,5 %), la France (48,3 %), l’Espagne (34 %) et l’Allemagne (30,1 %. Les mères américaines détiennent le plus fort taux de clics sur bannières (3,2 bannières par utilisatrice par mois), devant la Grande-Bretagne (1,3), la France (1), l’Allemagne (0,8) et l’Espagne (0,3). Les mères américaines envoient le plus grand nombre de mèls (30 mèls par utilisateur), devant les femmes françaises 20,3), les anglaises 16,8), les espagnoles (9,2) et les allemandes (7,6). Les mères espagnoles sont celles qui naviguent le plus longtemps (session de 22,6 minute par utilisatrice), devant les mères anglaises (20,9 minutes), les américaines (20,1), les allemandes (16,8) et les françaises (15,8). Selon le nombre d’enfants, l’affinité des femmes avec un secteur varie. Le secteur de la Famille intéresse davantage les mères ayant un ou deux enfants, alors que les sites d’email attirent plus les mères de trois enfants ou plus. Les mères avec un enfant surfent surtout sur les sites du secteur de la mode/beauté. Les mères avec un ou deux enfants s’intéressent aux secteurs de l’immobilier et du transport. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 6/06/2001)