Selon l’Europe’s 500, sélection identifiant les champions européens de la croissance de l’année 2002, publiée par GrowthPlus, l’association européenne des entrepreneurs dynamiques ...

Selon l’Europe’s 500, sélection identifiant les champions européens de la croissance de l’année 2002, publiée par GrowthPlus, l’association européenne des entrepreneurs dynamiques, 500 des entreprises européennes à croissance rapide ont crée plus de 277 000 emplois, triplant leurs effectifs au cours des cinq dernières années. Les 42 entreprises françaises figurant dans ce classement ont créé 22 755 nouveaux emplois, soit une moyenne de 114 par entreprise et par an. 27 d’entre elles (64 %) ont maintenu une forte croissance depuis 1995 et 9 entreprises (21 %) ont soutenu leur effort de développement sur une période de huit ans, dépassant la moyenne européenne avoisinant les 17 %. Deux sociétés françaises se classent parmi les 21 entreprises européennes ayant réussi une croissance exceptionnelle pendant plus de dix ans. Buffalo Grill et Corneal se sont ainsi qualifiées à chacune des cinq dernières éditions de Europe’s 500 et ont continué à se développer à un rythme soutenu depuis 1991. En 10 ans, Buffalo Grill est passé de 128 employés à 6 300 et Corneal de 63 à 365 employés. 1ère entreprise française et 13ème au classement européen, le groupe Clarins, fabricant de produits de beauté, a créé 4 375 postes au cours des cinq dernières années (+ 599 %), passant de 730 employés en 1996 à 5 105 fin 2001. CIS-Catering International & Services de Marseille, fournisseur de produits hôteliers est la 2ème entreprise française et 22ème au classement européen. Elle est passée de 246 employés à 2 150 créant 1 904 postes sur cinq ans. La 3ème entreprise du classement français et 39ème au classement général est la SSII Micropole Univers, spécialiste de l’e-business et du décisionnel. Basée à Nanterre, la société est passée de 53 employés à 730, soit une progression de 1 277 % et une moyenne de 135 recrutements par an. Le domaine des communications et de l’électronique et celui des services dominent en France dans Europe’s 500, avec chacun 19 % des sociétés représentées. Le secteur des services est le plus représenté au niveau européen, suivi de près par les produits et services grand public. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 02/10/2002)