Chaque mois, le greffe du Tribunal de Commerce de Paris (http://www.greffe-tc-paris.fr) examine les chiffres clés des entreprises de Paris intra-muros. 2 692 nouvelles entreprises ...

Chaque mois, le greffe du Tribunal de Commerce de Paris (http://www.greffe-tc-paris.fr) examine les chiffres clés des entreprises de Paris intra-muros. 2 692 nouvelles entreprises se sont immatriculées au Registre du commerce en décembre 2002, contre 3 485 en novembre, soit une baisse de 22,75 % en données brutes et de 3,41 % en données corrigées. Les immatriculations ont progressé de 21,64 % en 2002 par rapport à 2001, soit 34 277 créations, contre 28 179. 1 357 dirigeants ont radié volontairement leur société du registre du commerce en décembre, soit une hausse de 90,30 % par rapport à novembre et de 95,8 % par rapport à décembre 2001. En 2002, 10 196 dirigeants ont volontairement radié leur entreprise, soit une hausse de 14,3 % par rapport à 2001. De plus, le greffe a réalisé en décembre 838 radiations d’office, contre 875 en novembre (- 4,23 %). 2 195 sociétés parisiennes ont disparu en décembre 2002. 399 décisions d’ouverture de redressement ou de liquidations judiciaires ont été prononcées en décembre, contre 490 en décembre 2001. Le Tribunal de commerce de Paris a procédé en 2002 à 4 269 jugements d’ouverture de procédures collectives, contre 3 445 en 2001 (+ 24 %). Le volume du passif cumulé déclaré en décembre au greffe par les entreprises défaillantes atteint 115 429 000 euros, en baisse de 16 % par rapport à décembre 2001, soit un passif cumulé moyen d’environ 323 330 euros par entreprise. Le passif cumulé global déclaré au greffe en 2002 s’élève à 1 667 290 000 euros, en hausse de 34,16 % par rapport à 2001. 1 243 salariés ont été directement concernés par les procédures collectives en décembre, soit une baisse de 41,45 % par rapport à décembre 2001 et une baisse de 59,5 % par rapport à novembre 2002. L’industrie (hors agro alimentaire) a concerné de nombreux emplois en décembre : 636 salariés de ce secteur ont été touchés, soit 51 % du total des effectifs concernés. 16 548 salariés ont été directement touchés par les procédures collectives en 2002, contre 13 651 en 2001 (+ 21,22 %). Enfin, 260 dirigeants d’entreprises ont déposé au greffe en décembre 2002 leur déclaration de cessation des paiements. Les magistrats de la commission de la prévention ont reçu 227 dirigeants d’entreprises en difficulté en décembre, soit une hausse de 70 % par rapport à décembre 2001. Ils ont déclaré employer 1 550 personnes, contre 764 en décembre 2001. Le secteur d’activité le plus représenté est celui de l’immobilier avec 1 280 salariés. Les dirigeants d’entreprises en difficulté ont déclaré employer 14 292 salariés en 2002. Le greffe a détecté en décembre 140 entreprises en difficulté, soit près de trois plus qu’en décembre 2001. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 20/01/2003)