Selon une enquête réalisée par le SESSI (Ministère de l'Economie des Finances et de l'Industrie), 69 % des entreprises industrielles françaises étaient connectées à Internet fin 1999, contre 28 % en...

Selon une enquête réalisée par le SESSI (Ministère de l'Economie des Finances et de l'Industrie), 69 % des entreprises industrielles françaises étaient connectées à Internet fin 1999, contre 28 % en 1997. Cette progression touche tous les secteurs de l'industrie. Cette croissance devrait se poursuivre. En effet, un tiers des entreprises non encore équipées prévoient de le faire d'ici 2001, en particulier dans les secteurs des matériels de transport, de la construction électrique et de la chimie. Alors que trois quarts des grandes entreprises étaient déjà connectées à l'Internet en 1997, elles sont désormais 97 %. Les autres types d'entreprises réduisent leur retard. 88 % des entreprises de 100 à 249 salariés sont désormais connectées, soit deux fois plus qu'il y a deux ans. Près de 60 % des entreprises de 20 à 49 salariés sont aujourd'hui connectées, soit le triple d'il y a deux ans. Les entreprises de haute technologie, en particulier les entreprises les plus internationalisées et les filiales de groupe sont les principales utilisatrices. 64 % des entreprises industrielles utilisent l'Internet pour rechercher des informations, 61 % accèdent à une messagerie électronique, 53 % effectuent des transferts de fichiers et seulement 15 % passent des commandes en ligne chez leurs fournisseurs par l'Internet. 39 % des industriels ont mis en place un site propre à leur entreprise. Six grandes entreprises sur dix sont d'ores et déjà présentes sur la Toile ainsi qu'une entreprise sur deux dans l'énergie, la pharmacie-parfumerie ou les équipements électriques et électroniques. Ces sites servent essentiellement à faire de la communication institutionnelle. 24,5 % des entreprises industrielles ont un site marchand à partir duquel elles diffusent des informations commerciales utiles aux clients (catalogues de produits ou de prix). 38 % des grandes entreprises de plus de 500 salariés ont un site marchand et y diffusent des informations commerciales. Près d'une entreprise sur dix effectuent des transactions commerciales sur Internet. Ces transactions prennent soit la forme du commerce interentreprises, en particulier dans l'industrie manufacturière, soit la vente directe au consommateur, formule moins développée dans l'industrie. Actuellement, seules 14 % des grandes entreprises et 9 % des PMI ont adapté leur site pour la réception de commandes en ligne. Elle sont respectivement 31 % et 22 % à prévoir de doter d'ici 2001 leur serveur sur Internet de fonctionnalités interactives permettant au client de passer commande sur leur serveur. Enfin, seules 3,3 % des entreprises ne sont concernées aujourd'hui par le paiement en ligne sécurisé, pour l'essentiel dans l'énergie, les composants et l'éditiion. 23,5 % des entreprises industrielles sont équipées d'un intranet et presque autant envisagent de l'être d'ici 2001. Les plus équipées sont issues des secteurs de l'énergie (52 %), de la pharmacie-parfumerie (40 %) et celui des équipements électriques (42 %). Seules 10 % des sociétés sont équipées d'un extranet, 15 % des sociétés non équipées prévoient de l'être d'ici 2001. Là aussi, près d'une entreprise sur cinq est équipée d'un extranet dans les secteurs des équipements électriques et électroniques. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 22/08/2000)