trimestre 2000. Selon l’indicateur Digital Business Globe / Leornado Finance, les levées de fonds pour les sociétés de l’économie Internet se sont ralenties au 3ème trimestre 2000. Bien que le no...

trimestre 2000. Selon l’indicateur Digital Business Globe / Leornado Finance, les levées de fonds pour les sociétés de l’économie Internet se sont ralenties au 3ème trimestre 2000. Bien que le nombre de jeunes pousses recherchant des financements continue d’augmenter, les levées de fonds sont moins nombreuses et les délais pour les réaliser augmentent. 57 sociétés seulement ont finalisé en France un tour de table pour un montant total de 306 millions d’euros au cours du trimestre, contre 103 sociétés pour 410 millions d’euros au trimestre précédent, soit une baisse des investissements d’environ 25 %. Cette baisse est due notamment à la plus grande sélectivité des investisseurs, en particulier des fonds de capital-risque. Les apports financiers sont en revanche plus importants. Le montant moyen levé par société s’élève à 5,8 millions d’euros, soit 41 % de plus qu’au 2ème trimestre 2000. Toutefois, seules 17 des 57 sociétés concernées ont levé plus de 5,8 millions d’euros. Les plus importantes levées de fonds ont été réalisées par les éditeurs de solutions Internet à base technologique. Selon cet indicateur, le flux de dossiers reste soutenu. 292 sociétés recherchent actuellement des fonds. Mais les reports de tours de table se succédant, seules 241 sociétés Internet recherchent des fonds pour un montant total de 1,21 milliard d’euros. Pour 63 % d’entre elles, il s’agit d’un premier tour de table, correspondant à une période clé de leur développement. Les montants moyens recherchés sont en baisse, la moyenne se situe à 2,67 millions d’euros. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 15/11/2000)