Diffuser sur un écran du contenu à la fois produit par la marque et par les consommateurs sur divers canaux permet de capter l'attention d'un nombre plus important de clients. L'étape d'après est d'interagir avec ces derniers en temps réel.

Le contenu social ne s'arrête pas au canal sur lequel il a été posté

Le contenu publié par une marque ou par ses fans sur un réseau social ne doit pas forcément rester en ligne, car il ne profiterait qu'à ceux qui la suivent. Et, pour cela, O'ServiceS, présent au salon Marketing Point de Vente, propose de diffuser à l'intérieur d'un magasin comme dans la rue trois types de contenus agrégés sur des écrans. D'abord, du contenu produit par la marque tel qu'un film publicitaire. Mais également, du contenu produit par les consommateurs ou fans de la marque, à savoir des messages, avis ou commentaires diffusés, par exemple, sur la page Facebook de la marque ou via un hashtag sur Tweeter. "Cette passerelle permet de créer une proximité qui rassure et de montrer qu'une marque est transparente en apportant à une personne des informations qu'elle n'aurait pas vu si elle ne suit pas la marque en ligne", explique à L'Atelier Hadi El Khoury, directeur général de la compagnie.

Un dispositif qui sonde les consommateurs

Outre capter du contenu sur Internet, ces écrans permettent d'interagir directement avec une personne. En effet, ceux-ci permettent de sonder les passants, les visiteurs d'un magasin ou l'auditoire d'une conférence. Dans les faits, la marque pose une question, par exemple l'élection du meilleur joueur d'un match de foot par Budwiser, ou les sujets traités qui intéressent le plus ceux qui suivent une conférence. Ces derniers répondent via les réseaux sociaux, un SMS ou un e-mail, ce qui permet d'intéresser un consommateur et de connaître son avis en direct voire, si cela est possible, de s'adapter en temps réel à son avis. "Un tel usage permet de faire du consommateur un acteur dont la réaction est prise en compte de manière immédiate", note le responsable.

Du contenu géographiquement et temporellement adapté

O'Services permet enfin d'adapter du contenu diffusé en fonction du lieu et de l'heure. Car lorsqu'une enseigne connaît les caractéristiques des consommateurs qui fréquentent son magasin en fonction de sa localisation ou passe devant un espace publicitaire en fonction de l'heure, elle connaît également les produits qui les intéresseraient le plus. Cela lui permet d'adapter ses publicités mais également le contenu capté sur les réseaux qu'elle diffuse. En ce sens, si l'utilisateur d'un smartphone active la géolocalisation lorsqu'il diffuse un tweet, une marque peut choisir de diffuser le tout le contenu du réseau social de Paris dans des écrans situés dans la ville, et le contenu diffusé par les habitants de Lyon via les écrans de cette autre ville. Enfin, l'on peut noter que les services proposés peuvent être déclinés en entreprise pour diffuser du contenu de réseaux sociaux internes et sondés les collaborateurs. A noter que l'entreprise O'Services utilise le système nord-américain Aerva.

Rédigé par Renato Martinelli