Les consommateurs payent déjà une taxe sur les supports vierges, comme les CD ou les DVD, pour financer le droit à la copie privée. Mais ils pourraient très prochainement, c'est-à-dire d'ici trois mois...

Les consommateurs payent déjà une taxe sur les supports vierges, comme les CD ou les DVD, pour financer le droit à la copie privée. Mais ils pourraient très prochainement, c'est-à-dire d'ici trois mois, ont précisé nos confrères de Zdnet.fr, payer cette taxe quand ils achèteront un disque dur externe ou encore une clé USB.
 
La commission Albis, qui est justement chargée de définir le montant de cette taxe, organisera un vote final ces prochains mois pour mettre au point une grille définitive des barèmes. Toutefois, une première grille a déjà été dévoilée.
 
Pour le moment, les disques durs à usage professionnel ainsi que les disques durs internes ne sont pas soumis à cette taxe. En revanche, un disque dur externe de 320 Go se verrait appliquer une taxe s'élevant à 13 euros, un disque de 400 Go serait taxé de 17 euros et ce montant atteindrait les 35 euros pour un disque de 1 000 Go. Voilà qui ferait significativement augmenter les prix des disques durs externes vendus dans le commerce!
 
En outre, la commission Albis a par ailleurs précisé que les clés USB ainsi que les cartes mémoires feraient également l'objet d'une taxe spécifique. Le barème définitif n'a pas encore été annoncé, mais une redevance de 1,23 euro pourrait être appliquée à une clé USB de 1 Go et une taxe de 38 centimes d'euro serait perçue pour une carte mémoire de même capacité.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 19/03/2007)