La société CosmoCom, créée en 1995 par des ex de Converse Technologies, fournisseur d’une nouvelle génération de plate-forme de centre d’appels, a lancé une solution logicielle, CosmoCall Universe, ...

La société CosmoCom, créée en 1995 par des ex de Converse Technologies, fournisseur d’une nouvelle génération de plate-forme de centre d’appels, a lancé une solution logicielle, CosmoCall Universe, plate-forme de centres d’appels 100 % IP. Grâce à un bouton placé sur une page d’un site, l’internaute accède à un webconseiller. La solution, accessible en mode locatif, couvre l’ensemble des éléments classiques d’un centre d’appels avec la particularité d’être full web. Deux options existent concernant la commercialisation de cette solution: soit la société intéressée acquiert la licence fixée à 60 000 euros, à laquelle s’ajoute, pour chaque télé-conseiller, un coût allant de 1 350 à 4 100 euros, selon les fonctionnalités utilisées, soit le client accède à la technologie via un fournisseur d’application hébergée. Les tarifs dépendent alors du prestataire retenu. Toutefois, une moyenne de 600 à 900 euros est à prévoir par mois et par utilisateur. Selon le cabinet Frost & Sullivan, analyste majeur de l’industrie des centres d’appels sur IP, CosmoCom détient 50 % de parts du marché américain des centres d’appels sur IP, marché estimé en 2000 par le cabinet à 16 millions de dollars. Son plus proche concurrent, PakNetX n’en détient que 25 %. Les autres acteurs du marché se partagent les 25 % restant. Selon certaines estimations, 65 % des centres d’appels seront équipés de cette technologie d’ici la fin 2003. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 16/01/2001)