Recevoir ou télécharger une réduction sur son téléphone est un phénomène qui commence à prendre de l'ampleur. Un enjeu important pour les entreprises qui devront œuvrer pour populariser ce procédé.

Quand le coupon mobile s'inscrit dans les habitudes de consommation

L'usage des coupons de réduction mobile se popularise : près d'un possesseur de téléphone portable sur dix aux Etats-Unis affirme qu'il en utilisera cette année. Voilà ce que rapporte eMarketer dans une étude. Cela va aussi bien des réductions reçues directement par SMS, des applications web en passant par les code-barres scannés. Et ce nombre devrait continuer à augmenter dans les années à venir : 13,5% en 2012 et 16,5% en 2013. Cette tendance est encore plus forte chez les utilisateurs de smartphones.

Un possesseur de smartphone sur trois en 2013

Un détenteur adulte sur cinq aura recours à un coupon digital en 2011. En 2013, ce chiffre passerait à un sur trois. D'après Noah Elkin, analyste en chef chez eMarketer et auteur de ce rapport : "Même avec les difficiles tentatives de redressement de l'économie, la popularité des coupons digitaux ne s'est pas démentie. La présence renforcée de réductions disponibles via les téléphones mobiles jouera un rôle central dans l'acceptation et l'attrait de ce phénomène". Mais le développement de cette pratique ne dépend pas uniquement des consommateurs.

Une piste à approfondir pour les professionnels de la vente

Des efforts seront nécessaires de la part des entreprises. Le coupon digital doit encore être popularisé auprès de nombreuses sociétés. Toujours selon Noah Elkin : "Les acheteurs ont déjà commencé à utiliser de manière intensive leurs téléphones mobiles au sommet de la chaîne, notamment pour rechercher des produits et des prix", explique-t-il. Avant d'ajouter que cette démarche doit se propager à la base donc aux revendeurs. "Ils doivent réussir à faire connaître le coupon digital mais surtout à convaincre les utilisateurs que leur téléphone est un outil de paiement efficace, que ce soit en magasin ou online".