Les consommateurs ne sont pas encore tous prêts à faire leurs achats en ligne. Mais une chose est sûre : la majorité d’entre eux souhaiterait davantage interagir avec leurs commerçants.

Faire ses courses en ligne n’est pas encore une pratique familière à tous les Américains

Symphony EYC a mené une étude auprès de consommateurs américains pour connaître leur perception et leur utilisation du shopping en ligne. Il s’avère que 54% des consommateurs américains s’accordent sur le fait que le commerce en ligne est un gain de temps en évitant l’attente à la caisse. De plus, ils sont conscients que le m-commerce facilite leur expérience d’achat, puisque 73,2% des consommateurs se disent prêts à faire leurs achats via des applications mobiles. Car le consommateur, qui se familiarise avec les outils proposés par le digital, se transforme maintenant en véritable « Smart Shopper ». En effet, 69.6% des consommateurs interrogés pensent que comparer les prix avec d’autres magasins est important. L’étude révèle que les Américains souhaiteraient que leurs attentes – qui diffèrent selon l’âge des consommateurs - soient plus prises en compte.

Les clients veulent davantage communiquer avec les détaillants

L’étude recense une volonté de participation de la part des consommateurs d’interagir avec
les commerçants. En effet, 85.9% voudraient avoir la possibilité de demander à un détaillant
d’ajouter à leurs stocks un produit qu'ils n'offrent pas actuellement. Près de la moitié d’entre
eux (46,4%) envisageraient de changer de détaillants s’ils pouvaient influencer leur offre de
produits en stock. En fait, 53,4% souhaitent avoir accès à une offre correspondant à leurs
préférences d'achat et 53,9% voudraient être reconnus comme un client régulier. Un effort de
personnalisation de la part des détaillants serait donc nécessaire. Car 60% des consommateurs pensent que recevoir des offres promotionnelles personnalisées, sur leurs produits préférés, leur rend la vie plus facile quand ils achètent leurs produits d’épicerie en ligne.
 

L’âge des consommateurs influe sur leur perception du shopping en ligne

Les services de livraison et de retrait des courses commandées en ligne ne sont pas encore
entrés dans les moeurs des Américains. En effet, ils sont toujours 68,7% à préférer faire leurs
courses dans des supermarchés traditionnels. 20% font tout de même appel à la livraison à
domicile et 10% utilisent les services « drive », en commandant en ligne et allant chercher leurs courses dans leur supermarché habituel. En fait, la tendance générale à vouloir commander ses courses et sélectionner un service de livraison grâce à une application mobile diminue avec l’âge. Il en est de même pour l’influence des réseaux sociaux sur le choix de leurs achats. Plus les consommateurs sont jeunes, plus les « likes » et commentaires de leurs amis sur Facebook auront de l’importance pour eux.
Rédigé par Pauline Trassard
Journaliste