l’Emploi sur Internet «APPEI». Monster.fr, Newmonday.fr et Jobpilot.fr, viennent de fonder l’APPEI. Toute personne morale souhaitant apporter son soutien à l’association peut devenir membre parten...

l’Emploi sur Internet «APPEI». Monster.fr, Newmonday.fr et Jobpilot.fr, viennent de fonder l’APPEI. Toute personne morale souhaitant apporter son soutien à l’association peut devenir membre partenaire. Toute personne morale souhaitant s’investir dans les réflexions et l’élaboration de la charte peut devenir membre actif. Son objectif: créer une charte déontologique, avoir une reconnaissance de cette activité par les Pouvoirs Publics, organiser la profession, rassurer les utilisateurs des services. Le budget de fonctionnement est composé par les cotisations des membres (10 000 F), au nombre de trois aujourd’hui. Avec cette charte, les annonceurs s’engagent à ce que toutes les annonces du site soient réelles et proposent un poste à pourvoir non fictif. Les coordonnées de l’annonceur doivent être connues et vérifiées par le site éditeur. Les annonces ne peuvent être envoyées au candidat qu’à sa demande. Les annonces doivent être actualisées régulièrement. Les annonceurs s’engagent, auprès des sites membres de l’APPEI à publier leurs offres en conformité avec la législation en vigueur, notamment le code de travail. Pour les candidats, c’est l’assurance que les sites ont déposé une déclaration auprès de la CNIL, que les modes de commercialisation des CV (méthode et tarifs) sont clairement affichés sur le site, que la confidentialité des CV est bien assurée. que la désinscription et la désactivation de l’annonce sont simples et gratuites et que la base de données ne sera pas commercialisée à d’autres fins que le recrutement. Les membres s’engagent auprès des recruteurs à inscrire clairement sur le site les tarifs de base, à transmettre les chiffres concernant les pages vues et le nombre de connexions et expliciter clairement la provenance des CV. A ce jour, il existe entre 300 à 700 sites de recrutement sur Internet (en français), sans compter les pages personnelles et autres. L’association définira un site de recrutement à partir de critères simples (publication d’offres, outil de tri …). Les statuts de l’association évolueront en fonction du marché. Actuellement, l’APPEI est en cours de discussion avec 6 sites pour qu’ils deviennent membres. En cas de faute grave, l’association pourra exclure un membre. Le chiffre d’affaires des médias d’emplois s’élève aujourd’hui à 2,5 milliards de F, dont 200 millions pour les sites d’emploi (aux Etats-Unis, les sites en ligne font 25 % de la publicité de la presse emploi). Pour plus de renseignements: http://www.appei.org, (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 18/09/2000)