Lors du Conseil des ministres du 11 décembre dernier, Nicole Fontaine, la ministre déléguée à l’Industrie, a dévoilé un ensemble de mesures établi en collaboration avec Claudie Haigneré, ministre ...

Lors du Conseil des ministres du 11 décembre dernier, Nicole Fontaine, la ministre déléguée à l’Industrie, a dévoilé un ensemble de mesures établi en collaboration avec Claudie Haigneré, ministre déléguée à la Recherche et aux nouvelles technologies, et en étroite concertation avec Francis Mer, ministre de l’Economie, des finances et de l’industrie. Dans le plan pour l’innovation, les crédits budgétaires pour aider la recherche et l’innovation dans le secteur privé sont gérés, de façon éclatée, par l’ANVAR dite « Agence française de l’innovation », les ministères de la recherche, de l’industrie et des transports (hors défense), ce qui entraîne une certaine confusion pour les entreprises. Le gouvernement envisage notamment de « mieux coordonner l’action de l’Etat et des collectivités locales en faveur de l’innovation, grâce à l’expertise de l’ANVAR ». Un « guichet régional d’aide à l’innovation » serait créé en complément afin d’assurer une meilleure coordination des financements publics. Ce guichet rassemblerait les aides disponibles sur un territoire et les placerait sous la gestion coordonnée des délégations régionales de l’ANVAR. Il serait un point d’accès unique pour les entreprises. Il pourrait mobiliser sur les projets tous les crédits disponibles localement, c’est-à-dire à la fois les crédits de l’ANVAR, ceux du programme Atout, éventuellement transféré aux régions, et ceux dont les collectivités voudraient déléguer la gestion à l’ANVAR tout en restant les ordonnateurs. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 20/12/2002)