1999. Selon une étude du cabinet GfK, malgré une croissance de 17 % en volume et de 11 % en chiffre d'affaires, la progression des ventes de micro-ordinateurs en France s'est ralentie en 1999. Ell...

1999. Selon une étude du cabinet GfK, malgré une croissance de 17 % en volume et de 11 % en chiffre d'affaires, la progression des ventes de micro-ordinateurs en France s'est ralentie en 1999. Elle était de 21 % en volume en 1998. Ce ralentissement peut s'expliquer par la peur du bogue. En effet, après avoir crû de 24 % au printemps, les ventes n'ont crû que de 9 % au cours de l'été et de 13 % à l'automne. En 1999, il s'est tout de même vendu plus de 4 millions de PC, soit un chiffre d'affaires de 39 milliards de F. Il s'est vendu 3,5 millions d'imprimantes, soit une progression de près de 20 %. Le chiffre d'affaires de ce secteur s'est élevé à 9,4 milliards de F devançant les moniteurs (7,9 milliards de F de chiffre d'affaires, 3,41 millions d'unités). Les modems ont généré un chiffre d'affaires de 1,3 milliard de F pour 1,4 millions d'unités vendues. Enfin, les scanners ont réalisé un chiffre d'affaires de 1,35 milliard de F pour 1 million d'unités vendues. Le secteur de la micro informatique a réalisé un chiffre d'affaires global de 55 milliards de F. Malgré un taux d'équipement de 30 % des foyers (26 % fin 1998), la France reste en dessous de la moyenne européenne (32 %), loin derrière l'Allemagne (48 %) ou les Pays-Bas (61 %). 10,7 % des foyers français ont accès à l'Internet, contre 5,5 % il y a un an. La moyenne européenne est de 15,4 % (22 % en Allemagne, 18 % en Grande-Bretagne, 32 % aux Pays-Bas). (Christine Weissrock - Atelier Paribas 21/01/2000)