Selon la société française Dane-Elec Memory, numéro un européen de l'assemblage et de la distribution de modules mémoires pour l'informatique, les signes de reprise du marché devraient se confirmer ...

Selon la société française Dane-Elec Memory, numéro un européen de l'assemblage et de la distribution de modules mémoires pour l'informatique, les signes de reprise du marché devraient se confirmer au cours des prochaines trimestres et lui permettre d'enregistrer en 1999 une croissance soutenue. Son président, David Haccoun précise "nous tablons à présent sur une progression de 30 % de notre chiffre d'affaires cette année, alors que nos prévisions initiales étaient de l'ordre de 20 %". Commercialisant aussi des produits pour réseaux et télécommunications, le groupe a réalisé en 1998 un chiffre d'affaires de 1,177 milliard de F et un bénéfice net de 27,9 millions de F. Le chiffre d'affaires du premier trimestre 1999 s'élève à 452 millions de F, en hausse de 63 %, grâce à la forte progression des ventes de modules mémoires en Europe et aux Etats-Unis. Ayant souffert, comme la plupart de ses concurrents, de la chute vertigineuse des prix des mémoires, Dane-Elec Memory estime que le "creux de la vague" de ce marché est à présent passé. La forte hausse de la demande mondiale devrait permettre de compenser largement la pression sur les prix. Selon Dataquest, le marché mondial des DRAM devrait passer de 15,1 milliards de dollars en 1998 à 22,6 milliards cette année et avoisiner les 60 milliards en 2001. Disposant de deux unités de production de modules mémoires, l'une en Irlande à Galway, l'autre en Californie à Irvine, ayant fabriqué en 1998 plus de 8,5 millions de modules, la société table également sur une croissance rapide du marché des mémoires flash destinées à des marchés comme la photo numérique ou les produits informatiques nomades. (Les Echos - 7/06/1999)