Orange vient d'annoncer le lancement officiel de son service de communication très haut débit 3G+ pour entreprises, le HSDPA (High Speed Downlink Packet Access). Pour le moment, seules les...

Orange vient d'annoncer le lancement officiel de son service de communication très haut débit 3G+ pour entreprises, le HSDPA (High Speed Downlink Packet Access). Pour le moment, seules les sociétés sises à Lyon, Marseille et Nice pourront en profiter.
 
Le HSDPA est une évolution de la 3G. Sa particularité ? Permettre des connexions à un débit de 1.8 mégabit par seconde contre 384 kilobits en 3G. Commercialisée par Orange Business Everywhere, l'option sera proposée gratuitement jusqu'au 31 janvier 2007. Le coût du futur abonnement n'est pas encore connu.
 
Depuis le début de l'année, la filiale de France Télécom avait organisé plusieurs expérimentations du HSDPA dans 150 entreprises de la région lyonnaise et 140 de la banlieue parisienne. Bordeaux, Montpellier et Toulouse disposeront de l'option dans quelques semaines, et Lille, Nantes et Paris dès cet hiver.
 
Orange distribuera aux entreprises intéressées une carte PC pour se connecter à la 3G+, compatible avec les réseaux GPRS, 3G, Wi-Fi et Edge. Des contenus spécifiques au HSDPA devraient bientôt suivre.
 
Selon le forum UMTS, le HSDPA devrait compter plus d'un milliard d'utilisateur en 2012. Pour Vincent Poulbere, analyste chez Ovum, "la technologie HSDPA renforcera le succès de la 3G en apportant le supplément de capacité nécessaire au décollage du marché des applications mobiles haut débit".
 
Pour SFR, qui propose cette technologie depuis quatre mois, la concurrence s'annonce rude. La firme a d'ailleurs déjà répliqué en annonçant une couverture de 65 % de la population avant la fin de l'année, au lieu des 38% initialement prévus. Et le combat est loin d'être fini, Bouygues Télécom ayant annoncé son projet de lancement du HSDPA au premier trimestre 2007.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 14/09/2006)