C'est finalement demain que sera célébré le mariage qui agite depuis des mois déjà les tabloïds britanniques : celui du prince Charles et de Camilla Parker Bowles. Certains parlent déjà d'une union sous mauvais augure,...

C'est finalement demain que sera célébré le mariage qui agite depuis des mois déjà les tabloïds britanniques : celui du prince Charles et de Camilla Parker Bowles. Certains parlent déjà d'une union sous mauvais augure, alors que les deux promis ont dû décaler d'une journée la célébration de leur mariage, en raison de l'enterrement du souverain pontife Jean-Paul II vendredi à Rome.
Profitant de l'événement, certaines sociétés ont déployé leurs technologies pour vendre aux citoyens britanniques des places de choix : le site Internet de BBC News raconte ainsi que la société Network Webcams a négocié l'installation sur les toits de l'hôtel MacDonald Castle de deux puissantes webcams.
De là, elles auront une vue imprenable sur le Windsor Guidhall, où la cérémonie civile se tiendra samedi. Depuis leurs PC, tous les internautes britanniques pourront ainsi voir l'arrivée des invités sur le réseau des réseaux.
D'autres, plus gourmands, se seront peut-être décidés à enchérir sur le site Internet eBay pour acquérir ce balcon mis en vente par la société d'agents immobiliers Nelson Bakewell. Mis aux enchères pour 1 livre sterling, il a finalement été adjugé à 800 livres vendredi dernier. Les heureux acquéreurs pourront inviter une trentaine de personnes qui photographieront à volonté le couple royal...
Le report de la date du mariage est aussi l'occasion de diverses spéculations sur les sites d'enchères. Tous les produits (tapis de souris, drapeaux, sets de table et autres...) annonçant le mariage en date du vendredi 8 avril se vendent comme des petits pains sur Internet : ceux qui détiennent l'un des mugs à l'effigie de Camilla portant cette date fatidique savent ce qu'il leur reste à faire...