Après avoir engrangé de mauvais résultats au cours de son quatrième trimestre, le constructeur américain va procéder à des licenciements massifs...

Après avoir engrangé de mauvais résultats au cours de son quatrième trimestre, le constructeur américain va procéder à des licenciements massifs.
 
Ca va mal pour Dell: le constructeur américain a annoncé vouloir supprimer environ 10% de ses effectifs. Ce plan de restructuration massif pourrait toucher 8 800 personnes.
 
En outre, le constructeur publie ses résultats préliminaires pour le premier trimestre de son exercice fiscal 2007-2008. Dell y enregistre une légère baisse de son bénéfice net à 759 millions de dollars, contre 762 millions il y a un an.
 
Des résultats meilleurs que prévu
 
Son chiffre d'affaires progresse lui de 2,6%, à 14,6 milliards de dollars. "Ce sont des résultats bien meilleurs que prévu qui sont d'autant plus impressionnants dans le contexte actuellement mitigé que connaissent les constructeurs américains", a souligné à Reuters Shaw Wu, analyste chez American Technology Research.
 
Une consolation pour le constructeur, pour qui l'année a bien mal commencé. Le constructeur, malgré le retour de son fondateur, Michael Dell, à la tête de l'entreprise, a perdu du terrain face à son principal rival, Hewlett-Packard, désormais premier constructeur mondial de PC. En outre, l'essoufflement des ses ventes d'ordinateurs a obligé l'Américain à vendre certains de ses modèles de PC dans des grandes surfaces, comme Wal-Mart, aux Etats-Unis. Et cerise sur le gâteau: Dell est actuellement poursuivi par la justice new-yorkaise pour publicité mensongère et fraude.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 01/06/2007)