La croissance des dépenses informatiques dans le secteur de l'éducation devrait ralentir ces prochaines années. Selon IDC, les dépenses des institutions de l'éducation passeront de 7,6 milliards...

La croissance des dépenses informatiques dans le secteur de l'éducation devrait ralentir ces prochaines années. Selon IDC, les dépenses des institutions de l'éducation passeront de 7,6 milliards d'euros en 2004 à 9,7 milliards d'euros en 2009. Cependant, au début de cette période, la croissance de ces dépenses restera assez faible. En Allemagne et en Italie, elle ne devrait pas dépasser 1 %.

Le cabinet d'études IDC affirme que le secteur va souffrir des coupes budgétaires du secteur de l'Education. Par exemple, le ministère de l'Education italien, voulait financer l'amélioration des infrastructures IT dans les écoles l'année dernière mais aucun financement n'était disponible. Les infrastructures attendront donc...

Mais la situation européenne n'est pas uniforme en Europe. Les initiatives diffèrent d'un pays à l'autre. Les contraintes budgétaires ne se ressentent pas de la même façon dans les différents pays d'Europe. Dans l'enseignement supérieur, de nombreux projets sont retenus pour mettre en place des réseaux.

D'après IDC, les établissements de l'enseignement supérieur devraient voir leurs dépenses IT augmenter plus rapidement. Entre 2005 et 2009, la croissance moyenne doit s'établir à 5,7 %. Ces investissements devraient se concentrer sur les solutions à forte valeur ajoutée et le e-learning.

Les dépenses IT des écoles primaires et secondaires devraient quant à elles, se concentrer sur le matériel informatique et les logiciels pour équiper les écoles. A la différence des universités où les investissements IT sont plus conçus pour des élèves qui ont leur propre ordinateur portable.

(Atelier groupe BNP Paribas - 13/01/2006)