Si le secteur des transports publics a été à l’honneur, grâce à la signature d’un contrat d’un milliard d’euros entre Alstom et le gouvernement chinois, le secteur des technologies de...

Si le secteur des transports publics a été à l’honneur, grâce à la signature d’un contrat d’un milliard d’euros entre Alstom et le gouvernement chinois, le secteur des technologies de l’information a aussi une actualité liée à la venue du président de la République française en Chine.Jacques Chirac a ainsi visité hier les bureaux de l’éditeur de jeux vidéo Ubisoft, qui s’est installé à Shanghai dès 1996, avec un studio de développement qui emploi 250 personnes, contre 1000 employés au Canada, et 350 en France. Malgré son ampleur potentielle, le marché chinois du jeu vidéo reste toutefois limité par l’importance du piratage. Le chiffre d’affaires d’Ubisoft en Chine oscille entre 2 et 3 millions d’euros sur un total de 500 millions.Côté matériel informatique, le français Bull a signé un accord de distribution avec Lenovo, le premier fabricant chinois d’ordinateurs personnels. L’accord porte sur les gros serveurs de calcul NovaScale 5080, 5160 et 6000 et leur technologie d’application. Le but pour Lenovo est de diversifier son offre afin d’accroître son chiffre d’affaires, qui stagne en même temps que la vente de ses PC.Soucieux de se développer en Chine, Bull annonce par ailleurs la création d'un programme au sein du master "Nouvelles technologies de l'information" de l'ENST (Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications) et l'université de Tongji dans le cadre de son partenariat avec ParisTech. Dans ce domaine, France Télécom a formalisé un accord de coopération en R&D avec China Télécom.(Atelier groupe BNP Paribas - 12/10/2004)