Digimind (http://www.digimind.fr) spécialiste français des applications dédiées à la veille stratégique, et Help Management (http://www.help-management.net), agence de conseil et services en organi...

Digimind (http://www.digimind.fr) spécialiste français des applications dédiées à la veille stratégique, et Help Management (http://www.help-management.net), agence de conseil et services en organisation spécialisée dans la conduite de projets innovants, présentent e-learning watcher, un logiciel de veille stratégique sur Internet spécialisé sur le e-learning. Plugin du logiciel professionnel Strategic Finder,e-learning watcher est constitué de plus de 500 sources Internet à partir desquelles on peut effectuer des recherches efficaces et pertinentes sur les acteurs professionnels ou institutionnels de la e-formation, les technologies et standards, les offres de formation existantes, les ressources à disposition … e-learning watcher comprend plusieurs rubriques : médias et sources d’information (revues spécialisées, webzines, magazines, lettres d’information, forums, mailing listes), institutions et recherche (organisations internationales, politiques et projets gouvernementaux, syndicats ou associations professionnelles, organismes de recherche), offre de formation en ligne (portails de formation en ligne, offre des organismes de formation, universités virtuelles et d’entreprise), ressources en ligne (éditeurs et offres de ressources, ressources pédagogiques et logiciels gratuits), technologie et ingénierie (sociétés et offres de solutions technologiques, plates-formes LMS et LRM, offre de logiciels spécialisés), conseils et études (sociétés et cabinets de conseils, spécialistes de l’accompagnement de projet et d’intégration de solutions, sociétés d’études, études en ligne) et évènements et salons. La liste des sources interrogées par e-learning watcher, régulièrement mise à jour, est enrichie par Help Management. E-learning watcher interroge aussi bien le web visible, via les moteurs de recherche les plus connus, que le web invisible (bases de données en ligne non accessibles par les moteurs de recherche traditionnels). (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 15/10/2001)