Saab met à disposition de développeurs sous Android des informations sur l'activité de ses véhicules. Le but : leur permettre de créer des applications pour sa plate-forme d'infodivertissement IQon.

Les données ouvertes concernent aussi l'automobile

Pour accélérer le développement d'applications dédiées à l'automobile, Saab ouvre son système d'infodivertissement IQon aux développeurs sous Android. Sur le principe de la mise à disposition de données, le constructeur propose de vendre les informations collectées par cinq cents signaux émis par différents capteurs embarqués dans les voitures. Ceux-ci mesurent entre autres la vitesse du véhicule, sa position, sa direction, mais également l’activité du conducteur en temps réel, ainsi que la pression atmosphérique ou la position du soleil. Le but : permettre aux créateurs de mettre au point des modules à partir de ces données, qui seront proposés à la vente sur la plate-forme embarquée.

Des mises à jour constantes

Selon le constructeur, cette politique de développement se veut comme plus rapide, plus efficace et plus souple que le traditionnel développement en interne d’applications chez les constructeurs. Autre chose : "les services associés seront évolutifs pendant toute la durée de vie de la voiture", explique Johan Formgren, responsable de l’après-vente et du projet commercial IQon. Techniquement, le système est composé d'une plate-forme informatique embarquée équipée d’un modem. Celui-ci est capable de se connecter automatiquement à Internet dès que l’on met le contact.

Un système de contrôle

C’est un écran tactile de 8 pouces qui donne accès à tous les services. A noter que chaque application sera évaluée et approuvée avant de les mettre à la disposition de ses clients sur une boutique en ligne : le Saab IQon. Le système fournit également une plate-forme de communication bidirectionnelle à distance. Elle permet par exemple de contacter les concessionnaires de la marque pour télécharger par télémétrie certaines données relatives au véhicule. Cela permet d’effectuer des diagnostics, de prendre des rendez-vous pour une révision et même d’installer certaines options. Le système est présenté actuellement au Salon De l’Automobile de Genève 2011.